logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS




Autres nouveautés :

Edito : octobre 2018

Les anciens et les modernes

La querelle des anciens et des modernes ne semble jamais s’éteindre et ses flambeaux se passent de main en main à travers les siècles. Aujourd’hui, dans la plus petite préfecture de France, Privas, Ardèche, cette querelle a refait son apparition sur les écrans de son cinéma. Un cinéma indépendant qui est géré et programmé par son propriétaire, passionné de 7ème art. Il est situé en plein centre ville, face au Temple, avec en façade, une fresque originale, une salle de cinéma, dont les spectateurs ne sont autres que les icônes du cinéma français et international. À l’intérieur, 3 salles, avec fauteuils neufs, sytème de projection Eclair 4K Ultra colour HD. L’une d’entre elle, ajoutée et entièrement construite par le propriétaire, est une sorte de chapelle avec vitraux, dont les personnages sont empruntés au panthéon du cinéma français. 3 labels, dont celui d’Art et essai, un public fidèle, qui aime à se retrouver dans cet endroit au décor original. Des discussions bruissent dans la queue pour acheter son billet à l’unique caisse du cinéma, puis ce sont des échanges à la sortie entre spectateurs, ou avec le personnel d’accueil, féru de 7ème et toujours prompt à échanger sur les films au programme, une fois la lumière revenue, comme des mini rencontres Pro-Fil improvisées. Les “modernes” sont, eux, plus difficilement identifiables. C’est d’abord, un homme qui porte le projet de la construction d’un complexe cinématographique à 700m du cinéma actuel, projet non présenté, ni détaillé, mais qui a reçu le soutien du Maire et du Conseil Municipal, qui vient de voter la cession du terrain pour sa construction. Les “modernes”, peu nombreux et/ou du moins silencieux, se tiennent tout d’abord loin des salles obscures et des cinéphiles et semblent chérir un mot : “concurrence” ; en un mot comme en cent, voilà ce qui justifierait l’ouverture d’un multiplexe dans une ville de 8000 habitants et signerait l’arrêt de mort de son cinéma. Les “modernes” les plus “audacieux” avancent l’argument de la jeunesse, l’attrait de la nouveauté et du modernisme, à l’odeur de pop-corn et de confiseries en tous genres. Aller au cinéma aujourd’hui est-ce moderne ou ancien? Avec toutes les plateformes en ligne, Netflix, iTunes, Amazon…ne va-t-on pas vers la disparition de la diffusion publique et s’oriente-ton vers le repli individuel et le visionnage des films, dans le meilleur des cas, dans son salon avec Home-cinéma ou, dans le pire des cas, sur son ordinateur portable ou sa tablette ? La baisse de fréquentation nationale de 4,5% sur les huit premiers mois de cette année semble confirmer cette inquiétude et deviendra vite préoccupante si elle devait se confirmer. Les groupes et les membres de notre association Pro-Fil semblent faire la synthèse de cette querelle. Pour nous, le cinéma se vit dans le noir, entourés de nos semblables, dont nous partageons les émotions, en communion puis se partage, à nouveau, dans la lumière de nos rencontres. Pour conclure, au delà de l’aspect économique de l’industrie du cinéma, l’exploitation cinématographique se doit de conserver et de cultiver son rôle culturel et social, sous peine de disparaître. Un message à la fois ancien et moderne, qu’il est nécessaire de rappeler et de faire passer, chose pas toujours aisée dans notre monde “moderne”.

Eric Santoni


Voir l'archive des éditoriaux

Actuellement en ligne : 5782 articles, fiches de film et autres

Les dernières critiques de films

Cliquer sur l'image pour voir la critique




















Actuellement dans les groupes :

Nos GROUPES locaux discutent régulièrement des films à l'affiche



Narbonne


Privas


Plaisance


Nîmes
Narbonne


Nîmes


Toulouse


Issy-les-Moulineaux


Paris


Paris


Marseille




Un regard chrétien sur le cinéma

Pro-Fil est une association nationale dont l'objet est de promouvoir le cinéma comme un témoin de notre époque et d'avoir une réflexion chrétienne sur notre temps à travers le cinéma.

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact