logo

Cette rubrique vous est présentée par Pro-Fil et la Fédération Protestante de France

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS






Fiche technique :
 - Scénario : Chin-Chin Yap, Tim Finch et Boris Cheshirkov - Image : Aï Wei-wei et onze autres cinéastes selon les pays - Montage : Nils Pagh Andersen, Menno Boerema et Martin Hoffmann - Musique de Karsten Fundal - Distribution France : Mars Distribution.

 

Avec :
Film documentaire

Human Flow

Allemagne, 2018, 140min.

Réalisation : Weiwei Ai

Biographie :

Aï Wei-wei (Chinois, né en 1957, fils du grand poète Aï Qing) est un célèbre artiste contemporain (peinture, sculpture, photographie, vidéo, architecture....) et activiste dissident, depuis longtemps aux prises avec les autorités de son pays (il a fait amende honorable pour avoir participé à la conception du Nid d'oiseau, le stade olympique des Jeux de 2008 qu'il dénonça comme prétexte à corruption et oppression). Il a vécu aux Etats-Unis de 1981 à 1993, et réalisé quantité d'expositions, installations et manifestations hors de son pays. Depuis 2005 il a développé une importante présence sur les réseaux sociaux. Il a de nombreux films documentaires à son actif.

 

Résumé :

Le film, présenté à la Mostra de Venise en 2017, documente la situation des personnes s'efforçant de fuir leur pays et se faire accueillir ailleurs : on en estime actuellement le nombre à 65 millions.

 

Analyse :

Aï Wei-wei est l'auteur de photographies destinées à mobiliser l'opinion sur la crise des migrants, comme celle, contestée, où il rejoue sur les galets d'une plage de Lesbos la mort du petit Aylan ; il a aussi submergé la Berlinale 2017 de milliers de couvertures de survie et de gilets de sauvetage récupérés sur les plages grecques. Human Flow, tout en reprenant le cas de la Méditerranée orientale, s'attache à montrer la persistance du drame à travers les chemins de traversée de l'Europe, de la Macédoine à Calais, ainsi que dans les camps du moyen Orient, Iraq, Jordanie, Turquie, en Afrique, en Asie du sud, en Amérique du nord...

Autant que l'intensité des drames vécus par les humains qui les subissent, en prolongement des souffrances qui les ont conduits à émigrer, c'est la dimension planétaire qui frappe dans ce documentaire. Il en ressort certes que la Méditerranée est en ce moment un foyer principal de ces mouvements, mais aussi que des tragédies d'une ampleur comparable se déroulent dans d'autres régions plus éloignées de nous, dont nous n'aurions sans doute pas pris conscience sans ce témoignage. Le film, inévitablement émouvant et provoquant, réussit cependant à rester sobre et à respecter la dignité de ses sujets. Il ne se soucie à aucun moment de proposer un autre éclairage que celui de la sensibilité humaine face à des situations de douleur et de violence, mais apporte en tant que tel une contribution utile à un débat qui débouche évidemment sur la politique — nous en sommes témoins et, citoyennes et citoyens, y participons.

Jacques Vercueil

Autres articles sur ce film

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 secretariat@pro-fil-online.fr

Contact