logo

Cette rubrique vous est présentée par Pro-Fil et la Fédération Protestante de France

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS






Fiche technique :
 - Image : Vittorio Storaro - Montage : Alisa Lepselter« - Distribution France : Mars Films.

Avec :
Kate Winslet (Ginny), James Belushi (Humpty), Justin Timberlake (Mickey), Juno Temple (Carolina)

Wonder Wheel (La roue des merveilles)

Etats-Unis d'Amérique, 2018, 101min.

Réalisation et scénario : Woody Allen

Biographie :

Woody Allen, né en 1935, a réalisé depuis 1969 (Prends l'oseille et tire-toi !) un film par an (long métrage pour grand écran), avec quelques lacunes au début (1970, 72, 74, 76, 81) et un doublé en 1987 (Radio Days et September). Les plus récents, en remontant le temps : Café Society ; L’homme irrationnel ; Magic in the Moonlight ; Blue Jasmine ; To Rome with Love ; et Minuit à Paris (2011). 

 

Résumé :

Wonder Wheel, installé dans l'effervescence du Coney Island des années 50 dominé par la Grande roue du titre, joue avec quatre personnages : un couple, tous deux remariés ; la fille de l'époux, en complète dérive, fuyant son gangster de mari ; et un maître-nageur qui plaît à toutes les dames. Rêves brisés, amour avec ou sans retour, et trahison farandolent sous les vives lumières du parc d’attractions.

 

Analyse :

Le film s'ouvre sur une vue de drone, plage envahie de corps en vacances amollis sur le sable. Sur les promenades de bois, la foule bavarde déambule au hasard des échoppes, tandis que s'activent les vies anonymes des trimeurs qui jour après jour animent les attractions. L'histoire démarre calmement mais se noue en quelques instants : apparaît dans la foule une jeune femme en robe bariolée, rien d'autre avec elle, qui rapidement trouve Ginny, morose serveuse de palourdes, et bientôt son mari Humpty, opérateur de carrousel, brave mais maladroit époux. Carolina, 26 ans, qui jadis quitta le nid familial et un avenir tracé pour vivre l'aventure d'une femme de gangster, revient, ailes coupées, mendier son pardon auprès de son père et sa marâtre. Nous connaissons, depuis l'incipit en voix off, Mickey le charmant sauveteur, qui de sa chaise haute surveille la plage, voit tout et commente pour nous, en même temps acteur et catalyseur d'intrigue.

Ce sont les couleurs éclatantes de ce film qui le caractérisent d'abord, écrin roux et joyeux d'une histoire de fils prodigue au féminin, puis la gentillesse des personnages - Carolina, impressionnante de naïve confiance malgré le 'contrat' mortel qu'elle a sur le dos ; Humpty, père conforme à son original biblique, grande gueule et soiffard réprimé mais bon comme une pâte ; et Mickey, insignifiant jeune monsieur qui doit encore apprendre à dire 'non'. Plus complexe est Ginny ­— belle interprétation par Kate Winslet — durablement marquée par les coups de la vie. Sa dure existence antérieure est soulignée par d'obsédantes réapparitions de son premier époux avec greluche, qui lui a laissé en héritage Richie, gamin de cauchemar. Et ce sont ces personnages en effet, plus que leurs aventures, qui donnent son charme au film.

Un Woody Allen agréable donc, bien qu'alourdi par les tics de réalisation du cinéaste : acteur s'adressant à vous, speeches intello surgissant incongrus d'une conversation triviale... Le réalisateur nous replonge d'une façon nouvelle dans son enfance de petit rouquin, accro au cinéma, fuyant l'école et traîné en analyse par sa mère, les parents travaillant à Coney Island. Mais, pour notre chance, le futur cinéaste préférait le prestige des tours de magie, auxquels il s'exerce toujours, à la flamboyance des incendies semés par Richie sur son parcours.

Jacques Vercueil

Autres articles sur ce film

  • Encore des films ! (J. Zucker)
  • Emission Champ Contrechamp du 27 février 2018 (J. Lods, F. Lods, J. Zucker et J. Wilkowski)
  • Cine Qua Non 20 février 2018 (M. Chailley, S. Clergue, C. Bonnet et D. Nove-Josserand)

    Mentions légales

    Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

    Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
    04 67 41 26 55 secretariat@pro-fil-online.fr

    Contact