logo

Cette rubrique vous est présentée par Pro-Fil et la Fédération Protestante de France

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS






Fiche technique :
 - Scénario : Brian Bird - Image : Brian Shanley - Montage : Vance Null - Musique : Will Musser - Distribution France : SAJE Distribution.

 

Avec :
Mike Vogel (Lee Strobel), Erika Christensen (Leslie Strobel), L. Scott Caldwell (Alfie Davis), Robert Foster (Walter Strobel), Frankie Faison (Joe Dubois), Renell Gibbs (James Hicks), Faye Dunaway (Dr Roberta Waters)

Jésus, l'enquête (The Case for Christ)

Etats-Unis d'Amérique, 2018, 112min.

Réalisation : Jon Gunn

Biographie :

Jon Gunn, cinéaste états-unien né en 1973, a réalisé surtout des films à visée religieuse évangélique (Mercy Streets, 2000 ; Like Dandelion Dust, 2009 ; The Week, 2014) ; Jésus l'enquête est produit (Pure Flix) et distribué (SAJE) par des sociétés spécialisées.

Résumé :

Lee Strobel, athée convaincu, voit avec effroi son épouse se convertir soudain au christianisme. Afin de retrouver celle qu'il ne reconnaît plus, ce journaliste entreprend de réunir les preuves historiques de la non-résurrection de Jésus.

Analyse :

L'histoire se fonde sur le récit autobiographique par Lee Strobel de son parcours, il y a trente ans, de l'athéisme à la foi chrétienne. Le film se base sur son livre éponyme, qui fut déjà l'objet d'un documentaire en 2007, et s'articule sur l'enquête, conduite par ce professionnel de l'investigation journalistique auprès d'historiens, de médecins et de théologiens, sur la réalité de la résurrection. On suit en parallèle plusieurs fils directeurs : celui de la conversion de Leslie l'épouse, après l'intervention miraculeuse d'une infirmière baptiste qui sauve leur fille d'un étouffement et guidera la mère dans sa nouvelle croyance ; celui de l'activité professionnelle de Lee, chargé par son journal de traiter l'agression supposée d'un policier par un de ses indics ; celui de son enquête personnelle sur la véracité de la résurrection ; et enfin celui de son propre cheminement spirituel, marqué par ses douloureuses relations avec son père et par le combat qu'il livre entre son amour pour Leslie et ses enfants, et sa répugnance pour ce qu'il perçoit comme un piège mensonger.

Le film, de narration linéaire et de facture standard, ne prend aucun recul par rapport à son objet prosélytique, et mêle de façon curieuse mysticisme et rationalisme. Il sera donc reçu très différemment par les non-croyants et, parmi les chrétiens, par ceux que dérange une religion nourrie de miracles et d'interventions divines au quotidien, ou par les autres. 'Réalité biographique' nonobstant, l'explication de l'athéisme par une absence d'amour paternel paraît un peu courte, et l'appel en renfort du suaire de Turin, artefact du XIII° siècle, fait douter des capacités d'enquêteur de notre journaliste — ce que son fiasco dans l'affaire du policier agressé vient confirmer.

Jacques Vercueil

Autres articles sur ce film

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 secretariat@pro-fil-online.fr

Contact