logo

Cette rubrique vous est présentée par Pro-Fil et la Fédération Protestante de France

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS






Fiche technique :
 – Directeur de la photo : Sam Levy – Monteur : Nick Houy - Musique : Jon Brion - Distribution : Universal Pictures International.

Avec :
Saoirse Ronan (Lady Bird), Laurie Metcalf (la mère) Tracy Left (le père) Timothée Chalamet (Kyle)

Lady Bird

Etats-Unis d'Amérique, 2018, 95min.
Meilleure comédie, Golden Globes, 2018 (édition 75) Meilleure actrice dans une comédie pour Saoirse Ronan, Golden Globes, 2018 (édition 75)

Réalisation et scénario : Greta Gerwig

Biographie :

Greta Gerwig, née en 1983 à Sacramento (Etats-Unis), appartient au mouvement cinématographique indépendant mumblecore (‘marmonnement’), caractérisé par des productions à petits budgets, tournées en appartement. Elle a joué dans plusieurs films : Greenberget Frances Ha,tous deux de Noah Baumbach et Jackiede Pablo Larrain. Après avoir travaillé avec Noah Baumbach, elle réalise ici son premier long-métrage, seule. C’est un film très autobiographique qui a été récompensé aux Golden globes et a eu de nombreuses nominations aux Oscars 2018

Résumé :

En 2002, Lady Bird (nom qu’elle s’est choisi) termine le lycée avant d’intégrer une faculté. Elle est dans une école religieuse avec son amie et va bientôt avoir 18 ans. Elle a des rapports aimants mais difficiles avec sa mère.

Analyse :

C’est vraiment le passage à l’âge adulte de Lady Bird qui est le thème central de ce film, un sujet déjà très rebattu mais qui est décrit avec beaucoup de sensibilité, de finesse, et d’humour. 

Le besoin d’affirmation, de découverte d’elle-même de la jeune fille sous-tend toutes ses actions. Elle doit se faire remarquer pour exister : cheveux rouges, plâtre rose au bras (après une sortie spectaculaire de la voiture de sa mère), tenues improbables, indiscipline au lycée. La découverte des garçons fait partie de ce rite de passage mais elle n’est pas vraiment couronnée de succès : le premier se révélant homosexuel et le second plutôt mufle.

Lady Bird veut échapper à la médiocrité générale qui l’étouffe. Le film montre l’importance de l’amitié avec Julie, le plaisir de la musique et de la scène, le bal de promo, la recherche de l’université où elle va faire ses études, et là aussi, le désaccord avec sa mère est profond !

Sa famille aimante qui fait des sacrifices financiers pour lui permettre d’étudier dans une bonne école, un père attentionné et discret, une mère proche mais butée et au fort caractère : tout est décrit sans misérabilisme, sans pesanteur du pathos, avec une grande force d’authenticité.

Pour Lady Bird, c’est une quête de l’apprentissage de la vérité, elle doit retrouver son nom, arracher les masques, comprendre d’où elle vient. Et au final sur un sujet peu original ce grand et beau film choral réussit à nous enchanter grâce à d’excellents acteurs (particulièrement Lady Bird et sa mère)

Catherine Milcamp

Autres articles sur ce film

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact