logo

Cette rubrique vous est présentée par Pro-Fil et la Fédération Protestante de France

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS






Fiche technique :
 - Scénario : Olivier Assayas – Directeur de la photographie : Yorick Le Saux – Son : Nicolas Cantin, Daniel Sobrino - Montage : Simon Jacquet – Production : CG Cinéma – Distribution : Ad Vitam

Avec :
Guillaume Canet (Alain) – Juliette Binoche (Séléna) – Vincent Macaigne (Léonard) – Nora Hamzawi (Valérie) – Christa Théret (Laure) – Pascal Greggory (Marc-Antoine)

Doubles vies

France, 2019, 108min.

Réalisation : Olivier Assayas

Biographie :

Olivier Assayas est né en 1950 à Paris. Il s’est d’abord fait connaître comme critique, notamment aux Cahiers du cinéma où il a fait découvrir en France le cinéma asiatique. Il est passé au scénario en collaborant à celui de Rendez-vous d’André Téchiné (déjà avec Juliette Binoche) et enfin à la réalisation. Les films de cet amateur de kung-fu et admirateur de Bergman sont très éclectiques, de Irma Vep, inspiré des films de vampires en 1996, qui le fait connaître au grand public, aux Destinées sentimentales, adapté du roman de Chardonne, de Clean (2003) à Carlos (2010), biopic sur la vie du terroriste, à Après-Mai (2012) chronique des années 1970 et à Sils Maria, histoire d’une actrice, à nouveau interprétée par Juliette Binoche.

Résumé :

Alain, la quarantaine élégante, dirige une célèbre maison d’édition, où son ami Léonard, écrivain bohème, publie ses romans. La femme d’Alain, Séléna est la star d’une série télé populaire dans laquelle elle campe un commissaire de police et Valérie, la compagne de Léonard, est l’assistante d’un homme politique. Bien qu’ils soient amis de longue date, Alain s’apprête à refuser le nouveau manuscrit de Léonard… Les relations entre les deux couples sont plus entrelacées qu’il n’y paraît. 

Analyse :

Le titre est joliment ambigu. Certes les doubles vies sentimentales des personnages donnent un fil conducteur au scénario, mais est-ce le sujet principal du film ? Ces « doubles vies » font autant référence à la double vie du romancier, sa vie réelle et la vie fictionnelle de ses personnages. Jusqu’où peut aller un écrivain dans l’usage qu’il fait dans ses livres de sa vie privée ? De tout temps, les écrivains ont parlé d’eux-mêmes mais le décryptage des personnages réels cachés dans leurs œuvres ne sortait pas d’un petit cercle d’initiés. A l’heure d’internet et des réseaux sociaux, ce n’est plus le cas, les noms sont livrés en pâture à la foule. Face à cette situation, l’auteur doit-il s’autolimiter, refuser de puiser son inspiration dans des épisodes trop intimes de sa vie ? Ou bien doit-il continuer comme avant, au risque d’être attaqué pour diffamation ou lynché sur les réseaux sociaux ?

Le film se déroule dans les beaux quartiers parisiens, dans un microcosme germanopratin mêlant écrivains, éditeurs, acteurs et politiques. Le film est une succession de discussions brillantes autour d’une table ou d’un verre, dans un salon confortable ou dans un bistrot branché. Les débats portent sur l’impact des nouvelles technologies sur la création artistique en général et sur la production littéraire en particulier. Les lecteurs achètent-ils un livre parce qu’ils suivent assidument le blog de l’auteur, ou bien lisent-ils le blog parce qu’ils aiment ses livres ? Ces bobos maitrisent le langage. On pourra être exaspéré par tout ce bavardage mais les acteurs (Juliette Binoche, Vincent Macaigne, Guillaume Canet pour les principaux) sont excellents, la mise en scène est très fluide et la réflexion n’est pas dénuée d’intérêt.

Olivier Assayas continue à creuser le sillon de la création artistique. C’est un film léger, il n’atteint pas la puissance esthétique de Sils Maria, mais on y prend plaisir.

Jacques Champeaux

Autres articles sur ce film

  • Emission Champ-contrechamp du 22 janvier 2019 (J. Lods, F. Lods, J. Zucker et J. Champeaux)

    Mentions légales

    Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

    Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
    04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

    Contact