logo

Cette rubrique vous est présentée par Pro-Fil et la Fédération Protestante de France

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS






Fiche technique :
Réalisation : Michal Aviad ; Scénario : Michal Aviad, Sharon Azulay Eyal, Michal Vinik ; Photographie : Daniel Miller ; Montage : Nili Feller ; Distribution France : KIMBO

Avec :
Liron Ben-Shlush (Orna) ; Menashe Noy (Benny); Oshri Cohen (Ofer)

Working Woman

2019, 93min.

Réalisation : Michal Aviad

Biographie :

Michal Aviad est née à Jérusalem en 1955. Elle est diplômée en littérature et en philosophie de l'université de Tel Aviv et a obtenu une maîtrise en cinéma à l’université de San Francisco où elle a réalisé son premier film, Acting Our Age, qui traite de l'expérience du vieillissement chez les femmes. Elle est l’autrice de plusieurs documentaires sur les relations complexes entre les problèmes des femmes et d'autres grands problèmes socio-politiques. Elle enseigne le cinéma à l'université de Tel Aviv.

Résumé :

Orna trouve un travail qui va lui permettre de subvenir aux besoins de sa famille. Brillante, elle est rapidement promue par son patron, un grand chef d'entreprise. Les sollicitations de ce dernier deviennent de plus en plus intrusives et déplacées. Orna prend sur elle jusqu’au jour où elle décide de changer les choses, pour sa dignité et pour sa famille.

Analyse :

Working Woman est un film dédié aux femmes. Michal Aviad est une féministe engagée qui aime et valorise les femmes. Dans le droit fil de Comme si de rien n’était (va Trobisch, 2018), elle traite d’un des problèmes importants de notre société, la femme considérée comme un objet sexuel dont on peut disposer sans son consentement. Ici le contexte est différent. Ce n’est pas le viol par un collègue de travail mais le harcèlement dont est victime une salariée de la part de son employeur. Situation tristement banale que tant de femmes subissent sans pouvoir se défendre car même si la loi incrimine ce genre d’actes, les femmes n’ont pas toujours le choix de recourir à la justice. Dans un film juste, sensible, intelligent et subtil la réalisatrice démonte bien le mécanisme de cet engrenage anxiogène dans lequel Orna est progressivement enfermée. Le personnage de Benny, son employeur est traité sans concession. Il paraît gentil, affable, prêt à rendre service. Mais très vite on comprend le sens des regards lourds qu’il pose sur sa nouvelle employée. Cela commence par une remarque anodine, qui pourrait passer pour un conseil bienveillant, professionnel ; il vaudrait mieux qu’elle lâche ses cheveux, qu’elle porte des tenues plus adaptées pour séduire la clientèle. Mais il a son idée. Il est fort, puissant, dominant, conscient de son pouvoir. Même après de plates excuses à la suite d’un premier baiser volé et l’assurance que cela ne se reproduirait plus, il ne peut s’empêcher d’abuser de son pouvoir. Il devient plus insistant, toujours présent, même dans sa vie de famille le soir au téléphone, l’amène en déplacement, chaque fois plus près de sa proie. Elle a beau dire non, le répéter, refuser, il est toujours là, seul compte son propre désir et son plaisir. Michal Aviad analyse avec finesse et subtilité l’angoisse de la victime face à une telle situation. D’abord elle se sent très seule et se tait car son mari connaît des problèmes financiers et que ce travail qu’elle a obtenu est fondamental pour la famille. Ensuite de ce silence naît irrémédiablement un sentiment de honte et de culpabilité d’autant plus qu’elle n’a pas su le repousser. C’est le grand paradoxe et le grand drame de ce genre de situation. Mais la réalisatrice ne laisse pas Orna sur un échec. Elle a foi dans la force des femmes. Orna a des ressources et elle finit par retourner magistralement la situation. La caméra de Michal Aviad est pleine d’empathie et de tendresse à l’égard d’une femme qui est un personnage fort, pugnace, lumineux, porté avec talent par une superbe actrice, Liron Ben-Shlush.

Marie-Jeanne Campana

Autres articles sur ce film

  • Emission Champ Contrechamp du 23 avril 2019 (J. Lods, F. Lods et M. Campana)

    Mentions légales

    Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

    Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
    04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

    Contact