logo

Pro-Fil

PROtestants et FILmophiles

Cette rubrique vous est présentée par Pro-Fil et la Fédération Protestante de France



Accueil
Rechercher


Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier

Parmi les festivals
Liens
Contact




Fiche technique :
 - Scénario : Santiago Mitre et Mariano Llinas - Compositeur : Alberto Iglesias - Photographie : Javier Julia - Montage : Nicolas Goldbart - Distribution France : Memento Films Distribution.

Avec :
Ricardo Darin (Hernan Blanco), Dolores Fonsi (Marina Blanco), Erica Rivas (Luisa), Daniel Gimenez Cacho (président du Mexique).

El Presidente (La Cordillera)

Argentine, Espagne, France, 2017, 114min.

Réalisation : Santiago Mitre

Biographie :

Santiago Mitre est un réalisateur, acteur et scénariste argentin, né à Buenos aires en 1980. Après un premier film en 2011, L’étudiant, préparé comme un reportage, il est remarqué à Cannes en 2015 pour Paulina (Prix de la Semaine de la critique). 

Résumé :

Lors d’un sommet des chefs d’Etat latino-américains dans un hôtel isolé de la cordillère des Andes chilienne, le président argentin Blanco est rattrapé par une affaire de corruption qui touche sa fille. Tout en cherchant à éviter un scandale, il doit prendre position face au président brésilien d’une part et aux Etats-Unis d’autre part.

Analyse :

Nerveux, intéressant dans l’ensemble mais non sans défauts, ce film nous offre une tranche de vie d'un président argentin assez incolore et décrit le monde politique qui l'entoure, à l'occasion d'un sommet des Etats d’Amérique latine au Chili. C'est avant tout un monde d'hommes, tous en gris et cravatés, même si le sommet est présidé par une chilienne en référence à la présidence de la Chilienne Michelle Bachelet. Les femmes ne sont là que comme faire valoir, comme décoration ou pour le sexe. Le chef opérateur nous offre de magnifiques prises de vue sur les montagnes enneigées de la Cordillère, sur les ciels immenses avec leurs rapaces et sur les lacets de la route, que l’homme a insinuée dans la nature vierge et sauvage. Des ballets de grosses Mercedes noires le long de cette route, des déambulations, dans les couloirs d'un luxueux hôtel, de présidents flanqués de leurs conseillers et attachées de presse, des apartés assassins...c'est un monde assez antipathique qui nous est présenté. Le summum est une entrevue avec un envoyé du président étatsunien, un ‘gringo’ comme on appelle les Américains en Amérique latine, qui manigance pour maintenir la domination des Etats Unis sur l’Amérique latine. C’est la partie politique et la plus intéressante. S’y ajoute une histoire de détournement de fonds qui donne au film des allures de thriller, teinté d’éléments de fantastique, tandis qu’on entrevoit des failles dans la personnalité du président, On retrouve comme dans Paulina un père dominateur et sa fille fragile et entre eux des rapports plutôt compliqués, qu’on ne comprend finalement pas.

Françoise Wilkowski-Dehove

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier
    

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 secretariat@pro-fil-online.fr

Contact