logo

Pro-Fil

PROtestants et FILmophiles

Cette rubrique vous est présentée par Pro-Fil et la Fédération Protestante de France



Accueil
Rechercher


Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier

Parmi les festivals
Liens
Contact




Fiche technique :
 – Scénario : Simone Ranucci, Dario Albertini – Image : Giuseppe Maio – Montage : Sarah McTeigue – Musique : Ivo Parlati,« Dario Albertini, Sarah Mc Teigue, Michaël Brunnok – Production Angelo Barbagallo – Distribution France : Le Pacte

Avec :
Andrea Lattanzi, Francesca Antonelli, Renato Scarpa, Raffaella Rea, Giula Elettra Gorietti 

 

Il figlio, Manuel (*Le fils, Manuel)

Italie, 2018, 97min.
Antigone d'Or, Cinémed 2017 (Festival du film méditerranéen à Montpellier)

Réalisation : Dario Albertini

Biographie :

Dario Albertini est né à Rome en 1974. Il débute sa carrière en tant que photographe avant de devenir cinéaste documentaire. Son premier documentaire (2013) Slot, i intermitenti Luci di Franco, obtient de nombreux prix. Dans La repubblica dei ragazzi (2014), il décrit la création d’un refuge dédié aux orphelins, qui se transforme rapidement en petite république. Deux courts métrages suivront : Insanus (2015) et incontri al mercato (2015). Manuel est son premier long métrage.

Résumé :

Manuel vient d’avoir 18 ans. Pour que sa mère puisse obtenir l’assignation à résidence il doit prouver aux autorités qu’il peut veiller sur elle. Manuel pourra-t-il aider sa mère à retrouver sa liberté sans perdre la sienne ?

Analyse :

Inspiré par le documentaire qu’il a réalisé précédemment, la repubblica dei ragazzi, internat pour enfants dont les parents ne peuvent assurer la garde, le réalisateur montre à la fois l’aspiration intense à la liberté de Manuel et sa découverte progressive de ce qu’il doit assumer dans cette liberté. Ses derniers jours au foyer nous le font voir comme quelqu’un de responsable, perçu par les plus jeunes comme un grand frère protecteur. Et lorsqu’il quitte le foyer, un des prêtres qui l’a connu au foyer lui manifeste une affection qu’on sent pleine d’inquiétude pour la suite.

Des rencontres successives lui révèlent peu à peu des visages divers de cette liberté qu’il idéalisait : un SDF mutique au triporteur et la jeune bénévole qui l’aide dans son habitat de fortune, des copains qui veulent l’initier à la drogue et l’alcool, un ancien de l’institution qui l’emmène ‘chez les putes’ et enfin sa mère dont il découvre qu’il ne la connaît pas et dont le seul objectif est de sortir de prison sans réel projet de réinsertion et sans émotion particulière manifestée envers son fils. Ses déplacements se font dans des banlieues grises et tristes. Peu à peu l’angoisse étreint Manuel ;

Servi par un acteur magnifique, le personnage de Manuel nous émeut de plus en plus, à travers les situations qu’il vit, où personne ne l’attend vraiment. Jusqu’à une scène finale où l’on peut penser qu’il n’arrivera peut-être pas à assumer cette charge : devenir un fils qu’il n’a jamais été pour une mère qui ne l’a jamais été.

Maguy Chailley

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 secretariat@pro-fil-online.fr

Contact