logo

Pro-Fil

PROtestants et FILmophiles

Cette rubrique vous est présentée par Pro-Fil et la Fédération Protestante de France



Accueil
Rechercher


Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier

Parmi les festivals
Liens
Contact




Fiche technique :
Image : Joshua James Richards. Montage : Alex O’Flinn. Musique : Nathan Halpern. Production : Chloe Zhao, Bert Hamelinck, Sacha Ben Harroche et Mollye Asher.

Avec :
Brady Jandreau (Brady), Tim Jandreau (Wayne, le père), Lily Jandreau (Lilly, la sœur), Lane Scott (Lane Scott).

The Rider

Etats-Unis d'Amérique, 2017, 105min.
Grand Prix, Deauville, 2017 Art Cinema Award, Quinzaine des réalisateurs, Cannes, 2017

Réalisation et scénario : Chloé Zhao

Biographie :

Chloe Zhao est née en Chine mais elle a fait ses études de cinéma à New-York. Son premier film, Les chansons que mes frères m’ont apprises, a été présenté à la Quinzaine des réalisateurs et au festival de Deauville en 2015. The rider, en 2017, a suivi le même chemin. Il a reçu le Grand Prix à Deauville.

Résumé :

Brady, un jeune cow-boy, dresseur de chevaux et étoile montante du rodéo, voit sa vie chamboulée après un grave accident de rodéo.

Analyse :

L’action se passe dans les grandes plaines du centre des Etats Unis, le Dakota du Sud. Le metteur en scène va longuement insister sur la beauté de la nature : immenses étendues herbeuses, aridité des montagnes, couchers de soleil flamboyants, feux de camp dans la nuit et bien sûr chevaux en liberté. Brady vit en symbiose totale avec cette nature.« « Les chevaux sont faits pour courir dans la plaine et les hommes pour les chevaucher», dit-il. Nous assistons à deux scènes extraordinaires de dressage de chevaux où l’on peut voir à quel point Brady comprend son animal et comment celui-ci l’accepte Aussi quand les médecins, à la suite de son accident, lui disent qu’il ne peut plus, qu’il ne doit plus monter à cheval, sa vie bascule et l’on va suivre avec émotion ses efforts pour survivre. Il déclare : « si j’avais été un cheval, on m’aurait abattu » C’est ce qui arrive d’ailleurs à son cheval, grièvement blessé, lors d’une scène très émouvante où le père est obligé de le tuer. Pour pouvoir accepter son destin, Brady va s’appuyer sur sa jeune sœur handicapée mentale (sa vraie sœur dans la vie) et sur ses amis, surtout sur Dane, qui est cloué dans un fauteuil avec un grave traumatisme cérébral dû à un accident de rodéo. Brady montre toute son humanité avec ces deux personnes diminuées, emmenant sa sœur dans les fêtes foraines et mimant pour Dane une chevauchée qui lui arrache un sourire lumineux. Chloe Zhao, comme dans son précédent film, Les chansons que mes frères m’ont apprises, réalise ici un hommage aux qualités profondes de l’homme : l’amour des autres et de la nature et la solidarité. Cela fait chaud au« cœur.

Jean Wilkowski

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier
    

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 secretariat@pro-fil-online.fr

Contact