logo



PROtestants et FILmophiles


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS




Wes Anderson © Berlinale 2018

Réalisation et scénario : Wes Anderson

Caméra : Tristan Oliver

AVEC :

Bryan Cranston, Koyu Rankin, Edward Norton, Liev Schreiber, Greta Gerwig, Bill Murray, Jeff Goldblum, Bob Balaban (King), Scarlett Johansson, Courtney B. Vance, Kunichi Nomura

Wes Anderson

Wes Anderson est né à Houston, Texas, en 1969. Après des études de philosophie, il se lance dans le cinéma en autodidacte.

Filmographie :

1996 Bottle Rocket
1998 Rushmore
2001 La Famille Tenenbaum (The Royal Tenenbaums)
2004 La Vie aquatique (The Life Aquatic With Steve Zissou)
2007 A bord du Darjeeling Limited (Darjeeling Limited)
2009 Fantastic Mr. Fox, Cristal du Meilleur long métrage au festival international du film d'animation d'Annecy
2012 Moonrise Kingdom
2014 The Grand Budapest Hotel (Grand Budapest Hotel)
2015 L’or de Naples

L'île aux chien

de Wes Anderson, sélection officielle, film d'ouverture

© 2018 Twentieth Century Fox

Quatre ans après The grand Budapest Hotel, Wes Anderson fait à nouveau l’ouverture de la Berlinale avec ce film d’animation pour lequel il a pu s’assurer la participation d’un nombre impressionnant de bons acteurs, la plupart étant ses amis et fidèles collaborateurs. A la question, comment il a réussi à réunir une telle équipe, les acteurs présents ont répondu que, comme on ne demandait que leur voix et que cela pouvait se faire n’importe où et n’importe quand, ils n’avaient aucune excuse pour refuser, et que parler chien à la maison avec du chocolat et du champagne n’était pas désagréable.

Au départ il n’y avait pas vraiment d’histoire, mais l’idée des chiens. C’est en commençant à réfléchir à ce qui pourrait arriver aux chiens que l’histoire a pris forme en intégrant des éléments des actualités pour devenir finalement un miroir des sociétés humaines qui, sans scrupules, détruisent leur environnement et délocalisent leurs déchets, créent une situation de crise pour en tirer des bénéfices commerciaux, falsifient des résultats scientifiques et truquent des élections…

Ce qui est drôle, c’est que les humains du film parlent japonais, partiellement traduit en anglais, alors que les chiens parlent anglais et ne comprennent pas le japonais. Sauf le chien du héros qui a une oreillette qui lui traduit la langue de son maître. Le spectateur est du coup du côté des chiens, il ne comprend pas les discours, mais en voyant la mise en scène, la mimique et le ton, il comprend fort bien que ce qui est dit n’est pas de l’eau de rose – tout comme un chien comprend le ton de son maître.

L’ensemble est tourné, non avec des effets numériques, mais avec des maquettes miniatures dans une esthétique très japonisante, d’abord parce que Wes Anderson adore travailler avec des maquettes, mais aussi comme clin d’œil à l’histoire du cinéma. Parmi ses influences majeures, il cite Akira Kurosawa et Seijun Suzuki.

C’est une belle fable. L’amitié contre l’intrigue, la solidarité contre l’appât du gain, le bon sens des laissés pour compte contre la démesure des puissants, l'enfant-héro qui sauve le monde du méchant adulte, tout y est. Et tout finit bien, évidemment, Atari sauve les chiens et devient le nouveau maire de la ville. Dans une allocution devant l’assemblée il dit que ce qui compte c’est de savoir qui l’on est et qui l’on veut être.

L’ensemble est plein de clins d’œil et d’humour, on se régale.

Synopsis : Un maire avide provoque une grippe parmi les chiens de la ville pour avoir un prétexte pour tous les mettre en quarantaine sur l’île des ordures, avant de planifier leur extermination – parce qu’il travaille sur un projet lucratif de robots-chiens qu’il entend bien exploiter à son avantage. C’est sans compter avec la résistance de son fils adoptif, Atari, âgé de 12 ans, qui veut retrouver son chien.

Waltraud Verlaguet

Autres articles sur ce film

  • Prix du jury œcumenique Oberhausen 2018 (. Jury)

    Mentions légales

    Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

    Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
    04 67 41 26 55 secretariat@pro-fil-online.fr

    Contact