logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"



Retour à la page des cours

Intouchables

Comparaison des méthodes de travail des groupes 2 et 3
élaboration et évolution

Voir aussi:


Montpellier 23 nov. 2014




Travail du Groupe 2 vendredi 21 /11/14 de 9h à 12h15
3 étudiants (2 jeunes Allemandes, 1 Français) 2 profiliens

Travail du Groupe 3   jeudi 20/11   14h/17h30
Etudiants : 3 jeunes Allemands, 1 Française, 3 Profiliens

1. Proposition :

revoir la partie 2 du film ; en extraire les « idées », comment elles ont été réalisées, « ce qui nous interpelle », « y revenir ».

2. Revoir les séquences successivement

échange sur les impressions générales et repérage des moments plus importants séquence par séquence :

  • Séqce22: la crise (anniversaire)et suivantes : évocation du ressenti, recherche d’éléments structurants, énumération :
    • impression  personnelle : regret de la musique classique« malmenée »…attitudes des personnages, musique, peinture
    • évolution de la relation : Driss peint, fait fumer Philippe, ensemble au bordel, à l’opéra : autre culture, 2 milieux sociaux différents
    • mise en évidence du rapprochement des 2 hommes : chacun apprend de l’autre, Driss s’impose
  • séqce 25 la lettre
    on relève une bascule :Driss met en évidence l’urgence d’appeler la correspondante, force Philippe à agir.

3. Choix de méthode :

on relève 2 gros points (éléments importants)

  • La relation Driss/Philippe, leur rapprochement
  • La relation Philippe/ Eléonore

De mémoire, on va citer les scènes, les analyser en les revoyant une à une

4. Repérage des scènes du rapprochement, de l’intimité

  • La crise : réactions, actions (soins, prise dans les bras, joint) ; Lit ;L’opéra, danse, (plaisir) photo 
  • La fille de Philippe (du conflit à la confidence) ;Au restaurant : Philippe raconte sa vie
  • La lettre ( peur de Philippe et action de Driss)

5. Reprise de  scènes et  élaboration  de la relation forme/ fond, techniques (plans, couleurs, musique…)

Images : lumière, couleurs, ambiance musicale, plans

  • Lit : maladie= sombre et blanc, pas de musique, champ contre champ, gros plans, caméra fixe
  •                            
  • Toilette : Driss agit= couleur, musique de jazz ; caméra les suit, épaule
  •                                                                             
  • Lettre + photo : calme, couleurs claires, musique de Driss pour le rapprochement et l’intimité                                              La fille de Philippe :dispute, TS, pleurs, demande à Driss, renversement de situation( cf Driss debout, fille couchée)
  • Couleurs : rouge et noir, visages blanc/noir : racisme ; sombre, plans rapides, saccadés, champ contre champ, plans rapides, saccadés, contre plongée, musique

6. Continuation de la mise en relation /fond et techniques de scènes importantes, interprétation

  • Restaurant : confidences et souffrance de Philippe/ plans fixes, champ ctre champ, travelling, la caméra se rapproche on entre dans la confidence ; silence.
  •  Lettre : intimité, il faut l’appeler dit Driss, couleurs, plans.
  • Joint : après grimace de souffrance de Philippe , calmer, plaisir… Sombre, puis rouge, chaleur, musique. 
  • Oeuf : lien entre 2 milieux , Philippe et sentiment, Driss et valeur marchande
  • Esprit :ce qui reste sans elle, avec la paralysie - Driss le provoque, le fait bouger ….Bascule

7. Désignation de   2  rapporteurs au grand groupe (étudiantes allemandes) 

                                              
  • Outils : le tableau Excell envoyé par Walltraud,  imprimé sur une page pour chacun, ainsi qu le tableau des séquences.
  • Annonce de l’objectif : travail sur « l’important » et la relation fond/forme
  • Puis proposition d’étude en commun séquence par séquence= adoptée
  • Question et désignation des secrétaires et rapporteurs au grand groupe du 28/11 : 3  étudiants

1. Mise en relation de la forme et du fond

(séq 1 à 6)
  • forme (plans, musique, couleurs+ signification des couleurs) et fond (stress, humour, sentiments…)

2. Changements dans les techniques

(séq 7, le parapente)
  • mise en parallèle du basculement dans le fond (parapente, liberté, plaisir…) et des changements dans la forme( couleurs, paysages, chant ,musique, de Driss = vie)

3. Mise en évidence du 2ème basculement

(seq 8) :
  • dispute ente Driss et son frère ; fauteuil de Philippe et fauteuil du frère ; « cut »
  • chute dans la rencontre…
  • Driss raconte sa vie et Philippe renvoie Driss
  • mise en évidence d’une dynamique fond/forme et basculements de l’histoire

4. La forme et la succession, le rythme des plans

(séq 10)
  • les effets produits par le rythme (surprise ou rigidité psy)
  • les changements dans le langage traduisent l’évolution de Driss, son assimilation du langage de Philippe et les valeurs du milieu bourgeois)

5. Ebauche d’interprétation, et structuration par la forme

(séq 12, 13, 16)
  • plans fixes ( jeune raide, figé/ certitudes ;handicapé figé dans son fauteuil, puis s’en va librement)
  • la musique (classique ou jazz) et les couleurs de fond (gris, jaune…)pour  différencier les milieux sociaux
  • l’évolution dans ces techniques traduit l’évolution de Driss (cf 4)
  • la couleur traduit les sentiments : couleur froide pour le malaise de Philippe

6. Mise en évidence de la relation entre signifiant et signifié

(séq 18)
  • repérage de 4 plans noirs dans la reprise des images du début ;
  • du noir de dépression à la lumière de vie; la route, le voyage pour une autre étape de vie ;
  • lignes horizontales pour l’équilibre
  • la musique finale douce pour la fin heureuse
  • symbolique de l’oeuf de Fabergé pour la nouvelle femme

Danielle Dubois

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr