logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

Archive


Edito : juillet 2013

Plaidoyer pour les films morts nés

Quand on a eu la chance d’aller au festival de Cannes, on a pu se régaler de films, une trentaine, sur les 80 dans les diverses compétitions, sans compter les centaines de films du marché du cinéma. Mais combien d’entres eux seront distribués ? Quelques pour cents dans les grands circuits de distribution, quelques autres pour cents chez les indépendants, quelques autres encore la nuit, sur Arte, mais la grande majorité ne seront vus par personne. Quoi de plus triste pour un film que d’être mort-né, ne pas avoir de spectateur ! Au moins, dans les festivals nous pouvons en profiter et, franchement, nous avons vu à Cannes des productions qui valent bien les films qui seront regardés par le grand public mais ils ont souvent la «tare » d’être de pays lointains comme Singapour, l’Inde ou le Pakistan, ou encore de n’avoir pas de vedettes connues ici ou de ne pas être réalisés par des « fils de ».

A Cannes, une association, L’association du cinéma indépendant pour la diffusion (Acid), cite cet exemple : pour la semaine du 13 février 2013, sur les 5.600 écrans que compte l’hexagone, 4.693 étaient monopolisés par 10 films. Il n’est pas étonnant que ces 10 films se retrouvent en tête du box office. Est-il utile de préciser qu’aucun de ces 10 films n’était commercialisé par un distributeur indépendant . Il restait donc 900 écrans pour les 92 autres films, voilà qui réduit les chances de plaire au public !

On parle en ce moment de l’exception culturelle française et tous nos hommes politiques sont d’accord sur ce sujet…Le cinéma français est bien aidé et nous aidons aussi nombre de films réalisés à l’étranger. Félicitons nous de cela, mais à quoi sert de faire des films s’ils ne sont pas ou mal projetés ? Je n’ai pas la réponse mais je peux juste dire : allez au cinéma, allez dans les festivals, allez dans les salles d’art et d’essai où l’on voit autre chose que les respectables super productions. Merci pour eux.

Jean Wilkowski


Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr