logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

Archive


Edito : janvier 2015

Le cinéma à travers les livres en 2014

C'est une bien riche moisson de bouquins de cinéma que celle de cette année, et ne pouvant les citer tous j'en retiens 9.
Tout d'abord 3 livres, de deux critiques qui auront marqué leur époque. Jean Douchet, rédacteur aux Cahiers du cinéma dans les années 60 et auteur notamment d'un ouvrage de référence sur Hitchcock et sur la Nouvelle vague, s'entretient dans L'homme cinéma avec Joël Magny, critique et historien. Habité par le cinéma, il sait en transmettre le plaisir et décortiquer un film mieux que personne. Il n'est pas nécessaire de présenter Michel Ciment, directeur de la revue Positif, membre depuis 1970 de l'émission radiophonique Le Masque et la plume et auteur d'un magistral Stanley Kubrick et de documentaires sur Kazan, Wilder et Mankiewicz. Une renaissance américaine contient les entretiens qu'il a mené avec 30 cinéastes américains, explorant tous les facettes de la créativité et des méthodes de travail de réalisateurs aussi importants que Lynch, Cimino ou Coppola. Plus récemment le même auteur nous offre avec la complicité de son collègue N.T. Binh Le cinéma en partage, dans lequel il retrace son itinéraire de cinéphile, de critique et de membre des jurys de festivals internationaux pour associer le lecteur à son amour du cinéma.
J'aimerais signaler ensuite 3 études consacrées à des figures majeures du cinéma d'auteur. Avec Jean Epstein. Une vie pour le cinéma, Joël Daire, directeur du patrimoine de la cinémathèque française, écrit la 1ère biographie de cet avant-gardiste de l'époque du muet né à Varsovie et ami de Cendrars, Léger et Abel Gance. Dans Jacques Demy L'enfance retrouvée, Alain Naze, professeur de philosophie à Quimper, se propose d'interrroger la capacité du cinéaste de rendre heureux le spectateur et la part d'enfance présente dans son ouverture aux contes. Dans Le temps scellé, Andreï Tarkowski, qui pendant toute l'élaboration de son oeuvre cinématographique rédigea des notes et réflexions sur sur son art, restitue son itinéraire d'homme et d'artiste en quête de sens.
Pour finir, en cette période de fêtes, 3 ouvrages richement illustrés mais plus coûteux retiennent l'attention: A la porte du paradis Cent ans de cinéma américain par M.H. Wilson et préfacé par Martin Scorcese; L'Art du cinéma de J.M.Frodon chez Citadelles et Mazenod avec plus de 700 reproductions illustrant plus de 1000 films; enfin une surprenante merveille, Charlie Chaplin L'album Keystone l’invention de Charlot, fait de 794 photogrammes, extraits de 29 des 36 premiers courts métrages dans lesquels Charlot a joué en 1914.

Jean-Michel Zucker


Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr