logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

Archive


Edito : septembre 2015

Lectures de vacances

Août s’est s’achevé, mois peu propice à la fréquentation des salles obscures, surtout quand on est loin de la grande ville. Mais il y avait les revues et les livres de cinéma. J’en ai lu quelques uns et voilà ce qui m’a frappé.

D’abord, certains résultats du cinéma français à l’international. Nous sommes le deuxième exportateur mondial avec 115 millions d’entrées monde en 2014, qui représentent 655 millions d’euros de recettes salles à l’étranger, soit plus qu’en France même où nous réalisons tout de même 600 millions d’euros. La progression est spectaculaire en Chine : 17,4 millions d’entrée en 2014 contre 5,2 en 2013.

Quant à la production française, elle a été de 258 films. Le prix moyen d’un film est de 3,94 M€, le plus bas depuis 15 ans. Le film le plus cher est Taken 3 avec 51,46 M€ et le moins cher ne coûte que 60.000€, avec un titre bien choisi, J’demande pas la lune, juste quelques étoiles. Le très beau Mustang (à 66% français) n’a coûté que 1,20 M€ et depuis il a dû bien gagner sa vie.

J’ai eu aussi le plaisir de lire le dernier livre de Jean Pierre Mocky : Je vais encore me faire des amis. « Langue de bois, connaît pas ! », telle est la devise de Mocky dont la filmographie (plus de 60 longs métrages) illustre ses révoltes et indignations. Son parcours est semé d’amitiés durables mais aussi de fâcheries d’un soir et de brouilles définitives. Bourvil, Delon, Deneuve, Visconti, Chaplin, Serrault, Godard, Eastwood et bien d’autres, passent à la moulinette. Mocky est une légende du cinéma français, aussi caustique derrière une caméra qu’avec une plume !

Jean Wilkowski


Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr