logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

Edito : décembre 2017

La diffusion

Pro-Fil s'est établi plus ou moins sur le paradigme du cinéma de papa : des films à voir au cinéma, avec une date de sortie et quelques semaines de vie à l'écran. C'est sur ce calendrier que s'articulent en tous cas nos séances mensuelles, et en partie Vu de Pro-Fil.

Bien sûr, cela ne s'arrête pas là. Déjà les festivals sont une autre forme de mise à disposition des films, certes limitée dans le temps et dans l'espace, mais riche d'une programmation de qualité : Vu de Pro Fil s'en fait volontiers l'écho. Surtout, depuis un demi-siècle, la télévision a mis en scène par milliers films récents ou anciens, proposant aussi les siens. Certains comme Godard ("Pour voir un film au cinéma on relève la tête ; à la télévision on la baisse") ont pu vitupérer le petit écran, handicapé d'uniformité lumineuse, affligé de zapping ou de distraction, selon Fellini ; mais quel changement d'échelle en ce qui concerne l'audience... si on la compte en paires d'yeux ! Car sur le fond, "la télévision fabrique de l'oubli, le cinéma fabrique des souvenirs" (Godard).

Puis le DVD a fait sauter l'opposition entre le livre, que chacun lit à son rythme, referme et reprend, rouvre pour vérifier ou savourer, et le film, objet d'une expérience unique vécue en une séance, obligeant le réalisateur à tout dire, faire comprendre et ressentir en environ deux heures : car désormais, le film enregistré peut être parcouru librement ; et certes la télé ou la tablette n'ont pas l'écran du Grand Rex, mais pour qui peut, le home video offre des prestations image et son meilleures que mainte ancienne salle de quartier !

Et voici maintenant le film en ligne, téléchargeable ou lisible en continu, pour lequel existe aussi une production dédiée qui snobe le grand écran. On peut ironiser sur ce diffuseur en ligne qui a dû passer par les prestigieuses salles de Cannes pour promouvoir ses films réservés aux écrans domestiques, mais cela se vend bien, et la diffusion électronique va rapidement s'imposer comme un canal majeur d'accès aux films. Que cela change-t-il pour nous, Pro-filiens ? Peut-être pas grand chose, mais il vaut d'y penser et d'observer.

Jacques Vercueil


Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr