logo   

Retour vers l'accueil

L'enfant d'en haut d' Ursula Meier


avec Léa Seydoux, Kacey Mottet Klein, Martin Compston, Gillian Anderson
(Suisse/France 2012, 97 min.)
Sélection officielle Berlinale 2012

L'histoire se situe dans une station de ski. Le monde d'en haut est riche, plein de lumière, tout y est balisé pour le plus grand confort des vacanciers.

Le monde du bas, celui des travailleurs, est sombre. A part la grande route, la zone autour de la tour où habitent Simon et Louise ressemblent à des terrains vagues : il faut y trouver son chemin. Le téléphérique sert de cordon ombilical entre les deux mondes.

Simon, 12 ans, « monte » pour y voler des skis et des équipement qu'il vend à bon prix à ses camarades pour ramener de l'argent à la maison, à sa grande sœur – du moins c'est ce qu'on pense. Il s'invente une vie plus lumineuse parmi les riches. Louise semble paumée, elle vit de petits boulots, à la recherche d'un « mec » qui la ferait sortir de là. On finit par comprendre qu'elle est en fait la mère de Simon, elle l'a eu très jeune, contre l'avis de tout le monde, maintenant il est un boulet pour elle. Simon s'accroche et donne tout l'argent qu'il a pu ramasser contre un peu de tendresse.

Léa Seydoux, qu'on voit par ailleurs dans un rôle tout à fait différent à la Berlinale dans Adieux à ma reine, avoue dans la conférence de presse qu'il était difficile de jouer une jeune femme peu aimable à première vue. Elle s'en sort avec brio car au fil du temps on comprend son désarroi, sa solitude, et l'amour qu'elle a malgré tout pour son fils. Celui-ci passe une nuit à la montagne, seul, désespéré. Au moment où il redescend en téléphérique il croise une cabine qui monte et dans laquelle il voit Louise le chercher du regard. C'est la dernière image du film. Tout reste ouvert. Volontairement exempte de toute référence à la police ou des services sociaux, tout concentré sur la relation entre mère et fils, le film explore de façon pudique les contradictions d'un monde de prospérité (ça joue en Suisse !).

Waltraud Verlaguet

L'enfant d'en haut

Kacey Mottet Klein, Léa Seydoux © Roger Arpajou - Berlinale 2012

Ursula Meier

Ursula Meier © Claude Dussex - Berlinale 2012