logo   

Retour vers l'accueil

Paziraie Sadeh (Réception modeste*) de Mani Haghighi

*traduction provisoire
avec Taraneh Alidoosti, Mani Haghighi
(Iran 2012, 100 min.)
Section Forum, Berlinale 2012

Un homme et une femme, riches, traversent des montagnes, pauvres, pour distribuer des sacs d'argent à des nécessiteux pour obéir à la dernière volonté de leur mère. Désinvoltes, ils ne mesurent pas à quel point la relation à l'argent des "nécessiteux" est différente de la leur, entre prêt à tuer pour l'avoir et refus d'en accepter. Ils inventent de véritables stratagèmes pour manipuler les destinataires, les forcer à accepter le don si imporbable.

Drôle, mais d'une drôlerie qui rit souvent jaune, menant à l'absurde une critique sociale acide. Et à la fin des aventures des deux "bienfaiteurs", le rire leur reste dans la gorge. Une variation peu commune sur le statut de l'argent.

Waltraud Verlaguet

Esmail Khalaj, Taraneh Alidoosti

Esmail Khalaj, Taraneh Alidoosti © Abbas Kosari - Berlinale 2012

Mani Haghighi

Mani Haghighi © Berlinale 2012