Pro-Fil : Berlinale 2013

Deshora de Barbara Sarasola-Day

Argentine/Colombie/Norvège 2013, Section Panorama

Deshora

Alejandro Buitrago et Luís Ziembrowski dans Deshora, © Berlinale 2013


Combat de coqs

Ernesto et Helena, qui vivent d’une plantation de tabac isolée de tout, traversent une passe difficile puisqu’ils n’arrivent pas à avoir un enfant. Quand la tante d’Helena leur amène son fils Joaquim, le cousin donc d’Helena, actuellement en réinsertion, pour qu’il passe quelque temps chez eux, au vert, une curieuse histoire de désir à trois s’installe.

Le début est lent, la caméra prend le temps d’ausculter les lieux et les personnages, puis, au fur et à mesure que le désir monte, avoué, refoulé, caché, épié, ambiguë – le rythme s’accélère.

Un combat de coqs sert de métaphore. Ernesto demande à Joaquim si son coq va tuer ou mourir. Joaquim n’en sait rien – et à la fin du film, le spectateur ne sait pas quelle sera l’issue pour Joaquim. Mais ça sera l’un des deux…

Waltraud Verlaguet