Pro-Fil : Berlinale 2013

Side Effects de Steven Soderbergh

USA 2012, Sélection officielle

Side Effects

Jude Law et Catherine Zeta-Jones dans Side Effects, @ Berlinale 2013

Side Effects

Rooney Mara et Channing Tatum dans Side Effects, @ Berlinale 2013


Effets secondaires - de quoi ?

Ça commence par une histoire d’effets secondaires de psychotropes. Le scénariste (Scott Z. Burns) a fait des recherches poussées dans un grand centre de New York, interrogeant aussi bien des médecins que des patients. Pourquoi les médecins prescrivent-ils des médicaments potentiellement dangereux ? Pour aider leurs patients d’abord dont la souffrance est mise en scène de façon convaincante – et pourtant…

x

Bruno Dumont, @ Berlinale 2013

Pour gagner de l’argent aussi, surtout quand des laboratoires les paient – bien – pour faire des études de cas et d’écrire des rapports. Mais ce n’est là que le point de départ d’une histoire autrement plus complexe qui embarque le spectateur de rebondissement en rebondissement dans le milieu des spéculations financières.

Le médecin, qui a prescrit le médicament qui a – soi-disant – provoqué l’état second chez sa patiente devenue meurtrière, est accusé de toute part et à différents niveaux. Il perd sa clientèle, sa femme, sa réputation… Mais il veut découvrir la vérité – qui est tout autre que ce qu’on s’imagine au départ. On cherche à expertiser les effets secondaires des médicaments. Mais que faire des effets secondaires des comportements humains, surtout quand ces derniers sont prétextés, falsifiés, manipulés ?

Du coup, le spectateur est amené à douter à chaque stade de la vérité de ce qu’il voit.

Un bon thriller à surprises multiples – je le verrai bien comme prix du scénario.

Waltraud Verlaguet