Pro-Fil : Berlinale 2013

The Look of Love de Michael Winterbottom

Grande Bretagne 2013, Sélection Berlinale special

The Look of Love

Anna Friel et Steve Coogan dans films, © Charlie Gray 2012



Ça ressemble à quoi, l’amour ?

Le film retrace la biographie de Paul Richmond, originaire d’une famille pauvre et qui devient le roi de l’érotisme de Soho, déclaré l’homme le plus riche d’Angleterre en 1992.


The Look of Love

Michael Winterbottom
© Berlinale 2013

Steve Coogan réussit l’exploit d’incarner cet homme de façon sympathique jusqu’à son cynisme.

Son obsession d’acquérir de plus en plus d’immeubles pour asseoir son avenir sur le fondement solide de la pierre traduit sa fragilité, héritée de ses origines. Lui qui a été abandonné par son père, semble toujours vouloir se venger de son destin.

Exhibant sa richesse comme un rempart contre tous les dangers, il reste pétrifié d’incompréhension devant la mort par overdose de sa fille préférée qu’il avait imaginée prenant sa succession.

Une mise en scène intelligente de la marchandisation de l'érotisme à la fin du XXe siècle à l'image de Hugh Hefner aux Etats-Unis.

Waltraud Verlaguet