Pro-Fil : Berlinale 2013

Vic + Flo ont vu un ours de Denis Côté

Canada 2013, Sélection officielle - Prix Alfred Bauer pour un film ouvrant de nouvelles perspectives

Vic + Flo ont vu un ours

Romane Bohringer et Pierrette Robitaille dans Vic + Flo ont vu un ours © Yannick Grandmont, Berlinale 2013


Elles auraient sans doute préféré voir un ours

Un film bizarre. C’est l’histoire d’une femme d’un certain âge, Vic, ex-taularde, qui s'installe dans la maison de son oncle au milieu de la forêt, oncle paralysé qu’elle prétend vouloir soigner. Elle en est incapable et on vient le chercher pour l’amener à l’hôpital – où il meurt.

Vic est rejointe par Flo, sa copine plus jeune avec laquelle elle a passé long temps ensemble en prison. On ne sait pas ce qu’a amené ces deux là en prison, mais toutes deux fuient la ‘vraie’ société, incapables qu’elles sont d’en épouser les conventions. Elles sont amantes, mais Flo est ‘bi’ et aimerait bien vivre dans un environnement un peu moins isolé.

Elle n’en aura pas l’occasion car une femme surgit de son passé pour se venger – on ne sait pas de quoi. Avec son ami, cette dernière installe des pièges à ours dans lesquels Vic et Flo se prennent. Leur mort sera lente et horrible. Si à la fin des films on voit souvent écrit « Fin », ici c’est Flo qui dit « c’est la fin », avant de mourir. Rideau.

J’avoue que je ne sais pas quoi penser de ce film. Les caractères sont hors norme, le cadre restreint à un coin de forêt ne permet pas d’échapper à ce qui se prépare. Mais à quoi bon ?

Waltraud Verlaguet