logo

Pro-Fil

Berlinale 2014


Berlinale 2014

© Berlinale

Retour à l'accueil

En du elsker (Quelqu'un que tu aimes*) de Pernille Fischer Christensen

Berlinale Spécial

Mikael Persbrandt, Sofus Rønnov dans En du elsker, photo Rolf Konow © Zentropa Productions2

Avec Mikael Persbrandt, Trine Dyrholm, Birgitte Hjort Sørensen, Sofus Rønnov, Eve Best, Lourdes Faberes

Thomas Jacob, chanteur mondialement connu, vit à Los Angeles. Après des années, il retourne dasn son pays au Danemark pour enregistrer un nouvel album. Il y rencontre sa fille à laquelle il est complètement étranger. Pour garder son job, elle doit se soumettre à une cure d'intoxication. Ne sachant quoi faire de son fils de 11 ans, elle demande à son père de le garder. Ce n'est qu'après de rudes hésitations que celui-ci accepte. Les deux 'hommes', malgré une attitude très défensive de Thomas, finissent par se rapprocher.

Pernille Fischer Christensen © Casper Sejersen

Faut-il être sociopathe pour être artiste ? Ce grand chanteur est passé par tous les stades de l'auto-destruction et de désintoxication. En quête de liberté absolue, il semble prisonnier de son ego, incapable d'empathie pour d'autres Il se sent seul alors que tous autour de lui font leur possible pour prévenir le moindre de ses soucies ou désirs. Mais il a peur de ces bons soins, peur de tout ce qui pourrait signifer un attachement.

Sa fille est la laissée pour compte. La mère étant morte depuis longtemps, on ne sait pas trop comment elle est devenue adulte, elle est visiblement inapte à la vie et meurt par overdose. Comment le petit garçon peut-il faire son chemin dans cet univers ? Il aime jouer la guitare et c'est cet amour commun de la musique qui va le reprocher de son grand-père.

Le film suit ses personnages avec beaucoup d'empathie. Les portraits captent au plus près les sentiments des uns et des autres, entre désespoir existentiel et désir de trouver un sens. Que ce sens découle finalement de l'amour pour son petit-fils, c'est sûrement la dernière chose que Thomas aurait prévue. Quelqu'un que tu puisses aimer - n'est-ce pas la seule chose qui compte ?

La musique joue un rôle très important, un genre de rock scandinave pessimiste et chargé d'émotion, renforcée par les gros plans lors des prises de vue.

Waltraud Verlaguet

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bt. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr