logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"



Retour à la page du festival

Berlin 2015

Mr. Holmes

(Sélection Officielle, hors compétition)



Ian McKellen © Agatha A. Nitecka

En costumes et dans des décors d’époque, plein d’humour ‘so british’, cette histoire d’un Sherlock Holmes devenu vieux, avec des trous de mémoire l’obligeant à reconstruire péniblement ses souvenirs, est tout à fait charmante.

Particulièrement intéressant pour le cinéphile est la fin. Tout au long du film, le réalisateur alterne des images de Sherlock en train d’écrire les souvenirs de son dernier cas, et celles de la mise en scène de ces souvenirs. On prend donc l’habitude de prendre ces parties remémorées pour ce qui s’est passé à l’époque. 

Puis il décrit un dernier épisode : Umezaki, le Japonais, qui lui a fait connaître une plante - le poivre japonais, sensé lui redonner sa mémoire - l'avait accusé d'avoir incité jadis son père à rester en Angleterre et ainsi abandonner sa mère ; mais Sherlock ne s'en souvient pas. Maintenant il lui écrit une lettre : comment la mémoire lui est revenue concernant ce père, que celui-ci est devenu un vaillant agent de Sa Majesté et que Umezaki et sa mère peuvent être fiers de lui.

Milo Parker, Ian McKellen, photo : Giles Keyte © Slight Trick Productions

Puis le jeune Robert, son nouvel apprenti-assistant, lui demande s’il a fini. Et il répond que oui, en précisant qu'il a enfin osé se lancer dans la fiction et que maintenant, il peut dire que c'est fini. Au-delà du fait que le spectateur comprend alors que ce dernier épisode est inventé, il est invité à une réflexion intéressante : l’œuvre n’est pas achevée en s’en tenant aux seuls faits, mais par le passage à la fiction qui donne des réponses que l’homme attend. Holmes a trouvé, enfin, la paix de son âme.

La fiction comme achèvement de la vérité - ça me parle.

Waltraud Verlaguet

De Bill Condon

© Berlinale 2015

Grande-Bretagne 103 minutes

Avec : Ian McKellen, Laura Linney, Milo Parker, Hiroyuki Sanada, Hattie Morahan

Synopsis :

Angleterre 1947. Sherlock Holmes, le célèbre détective, vit dans sa maison de campagne, dans le Sussex. Il est énervé par la façon dont Watson a transformé la réalité des faits dans ses écrits. A la retraite, il s'occupe d'apiculture. Mrs Munro et son fils Roger s'occupent de lui. Il introduit Roger dans l'amour des abeilles. Mais le souvenir de son dernier cas l'obsède. Qu'est-ce qui s'est réellement passé ?

Librement d'après le roma de Mitch Cullin, A slight Trick of the Mind.

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr