logo

Pro-Fil

Festival Berlin 2016

www.berlinale.de



Retour à la page du festival

A Lullaby to the Sorrowful Mystery

Hele Sa Hiwagang Hapis (Berceuse pour un chagrin mystérieux)

Les Philippins souffrent sous le joug espagnol, lorsqu'à la fin du XIXème siècle Andrès Bonifacio y de Castro se révolte contre les colonisateurs. Cette fresque historique en noir et blanc développe lentement pendant 8 heures les événements importants qui ont jalonné ce parcours vers la liberté.

Le plus souvent, la caméra est fixe, en longs plans sur des groupes où les gens armés cheminent avec leurs compagnes. Les images de la jungle philippine, peuplée de monstres imaginaires, où se réfugient les troupes de la révolte sont éclairées à la manière des anciens films d'Eiseinstein : une brume, ou de la fumée s'échappant des feux de bois, diffuse la lumière en halo mélangeant histoire et mythologie. La grâce et la noblesse des gestes féminins ne souffre pas des longues marches et des nuits dans la forêt, de la boue qui freine les pas dans la traversée de ruisseaux. Chaque prise de vue est étudiée pour atteindre la perfection.

Une autre référence revendiquée par le réalisateur est Béla Tarr : « On parle de 'slow cinéma', mais ce n'est pas du 'slow cinéma' c'est du cinéma », rectifie Lav Diaz dans sa conférence de presse à la fin du film. C'est du cinéma, en effet, mais combien exigeant pour le spectateur !

Nicole Vercueil


Compétition

Ours d'Argent Prix Alfred-Bauer (vision esthétique novatrice et singulière)

Philippines - 8h02

Réalisation et scénario : Lav Diaz
Caméra
: Larry Manda,
Montage
: Lav Diaz,
Avec
: John Lloyd Cruz (Isagani), Hazel Orencio (Oryang), Piolo Pascual (Simoun).

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr