logo

Pro-Fil

Festival Berlin 2016

www.berlinale.de



Retour à la page du festival

Crosscurrent

Chang Jian Tu (A contre courant)

Crédit @berlinale

Pour libérer l'âme de son père récemment décédé, Gao Chun entreprend, sur son bateau, la remontée du Yangtse depuis Shanghaï. Un poisson noir conservé dans un vase d'encens symbolise l'âme du disparu. Gao Chun, en fils respectueux, doit l'accompagner jusqu'à ce que le passage devienne impossible, près des sources du fleuve, au royaume des morts.

Le voyage, ralenti par le courant contraire, favorise l'introspection, la mémoire, la poésie. Chun se met alors à guetter l'apparition de la femme qu'il a aimée, An Lu, dans les villes-haltes de son parcours, où elle se fond dans les ruelles de barques, ou grimpant, légère, sur les rives de plus en plus escarpées à mesure qu'on approche des sources. Elle se confond avec une héroïne de conte qui hantait le fleuve autrefois. Le marin murmure les vers qui la célébraient et qui se répercutent en prières dans les temples, enveloppent le bateau, le courant, les falaises ou les habitations isolées, comme si des fantômes vibraient dans l'air humide de solitude.

Superbe voyage dans l'espace, dans un temps en suspension, qui passe tout naturellement dans les fabuleuses Trois Gorges. L'étonnement, l'admiration sont dépassés, rien ne se passe, cela suffit, quelques rencontres, on se laisse porter par la magie.

Nicole Vercueil

Compétition Officielle
Ours d'argent de la meilleure contribution artistique

Chine – 116'
Réalisation et scénario
 : Yang Chao
Caméra : Mark Lee Ping-Bing
Montage : Yang Mingming
Musique : An Wei
Avec : Qin Hao (Gao Chun), Xin Zhi Lei (An Lu).

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr