logo

Pro-Fil

Festival Berlin 2016

www.berlinale.de



Retour à la page du festival

Joaquim

de Marcelo Gomes

Julio Machado, Isabél Zuua © REC Produtores & Ukbar Filmes

Librement inspiré de la vie du héros national brésilien Joaquim José da Silva Xavier alias Tiradentes, le film retrace un des épisodes peu glorieux – y en a-t-il de glorieux ? – de la colonisation brésilienne. Joaquim est un aventurier, il rêve de gagner assez d’argent pour racheter sa maîtresse sans se poser la question s’il est vraiment juste qu’on puisse acheter des gens. Il rêve d’avancement, il y croit, il croit que la loyauté et le courage porteront leurs fruits. Ce n’est que quand il voit tous ses rêves échouer au profit de compagnons moins scrupuleux qu’il commence à remettre en question son idéal et à écouter ceux qui croient en la liberté et l’égalité pour tous, idées incarnées ici surtout par « le poète ». Quand il s’engage à leur côté, questionné sur ses motivations, il répond qu’il veut la même liberté pour son pays que celle qui existe en Amérique du Nord, où tous sont égaux, où personne n’exploite l’autre, où le pays ne colonise pas d’autres pays – rires dans la salle, rires tristes...
C’est la force des films historiques que de montrer, sous forme de reconstruction du passé, un miroir du présent.

Waltraud Verlaguet

Synopsis : Brésil au XVIIIe s. La colonie portugaise craint une diminution de la production d'or. Le pays est gouverné par des officiers corrompus. Sous-lieutenant Joaquim s'est fait un nom en pourchassant des trafiquants d'or et attend en vain sa récompense avec laquelle il veut racheter sa maîtresse, une esclave noire. Pour arriver à trouver malgré tout l'argent nécessaire, il accepte une mission dangereuse pour trouver de nouvelles mines d'or. Il est accompagné par des autochtones et des esclaves africains et indiens. Au cours du voyage il commence à douter de la mission et à reconnaître l'injustice de la situation.

Compétition officielle

Marcelo Gomes © Mujica

Marcelo Gomes, né en 1962 à Recife, Brésil, où dès sa jeunesse il fonde un club de cinéma. Il fait des études de cinéma à Bristol et réalise plusieurs courts métrages qui remportent de nombreux prix avant de présenter Cinema, Aspirinas e Urubus en 2005 à Cannes. Ensemble avec Karim Aïnouz il réalise Viajo Porque Preciso, Volto Porque Te Amo, présenté à Venise en 2009. Era Uma Vez Eu, Verônica est présenté en 2012 à Toronto. O Homem das Multidões, co-réalisé avec Cao Guimarães, a été montré en 2014 dans la sélection Panorama.

Avec : Julio Machado (Joaquim),Isabél Zuaa (Preta), Rômulo Braga (Januário), Welket Bungué (João), Nuno Lopes (Matias), Diogo Dória (administrateur), Eduardo Moreira (Poète), Karay Rya Pua (Inhambupé)

Caméra : Pierre de Kerchove

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr