logo

Pro-Fil

Festival Berlin 2016

www.berlinale.de



Retour à la page du festival

Return to Montauk

de Volker Schlöndorff

Stellan Skarsgård, Nina Hoss © Franziska Strauss

Après Homo Faber, le réalisateur revient à l'univers de Max Frisch. J'aime beaucoup cet auteur mais les tergiversations psychologiques que Volker Schlöndorff lui prête ici sous le nom de Max Zorn, aussi juste qu'elles puissent être - et elles le sont certainement puisque Frisch était son ami - ne m'ont pas complètement convaincue. Les blessures de Rebecca, puis celles de Clara, l'aveuglement de celui qui pourtant dans ses romans décrit les profondeurs d'âme de ses personnages, mais est incapable de voir celles des femmes qu'il aime - tout ça est belle variation sur bonheur et souffrance dorée. Mais c'est peut-être une question de langage : un écrivain allemand qui retrouve sa maîtresse, également allemande, vont-ils vraiment se parler en américain ? Seul l'excellent Niels Arestrup « tombe »  parfois dans l'allemand ou le français. Mais Nina Hoss est parfaite dans le rôle d'icone.

Waltraud Verlaguet

Synopsis : Max Zorn, écrivain, 68 ans, se rend à New York pour le lancement de son nouveau livre. Sa femme Clara l'y attend après avoir préparé l'édition américaine. Son roman, très personnel, traite de l'échec d'un grand amour. Très vite, Max rencontre la femme d'alors : Rebecca, née en Allemagne, avocate à succès, vit à New York. Ensemble ils retournent pour un week-end d'hiver à Montauk, petite ville de Long Island où ils ont été heureux jadis. Rebecca garde ses distances, elle est blessée, Max tente un rapprochement. Ils parlent des années passées ensemble. Mais les sentiments d'alors sont-ils toujours actuels ?

Compétition officielle

Völker Schlöndorff© Wild Bunch Germany 2017 / Franziska Strauss

Volker Schlöndorff est né en 1939 à Wiesbaden, en Allemagne, avant de partir en 1956 pour la France. Il fait ses études à Paris et devient l'assistant de Louis Malle, Jean-Pierre Melville et Alain Resnais. Le jeune Törless fut en 1966 le premier succès du Nouveau Film allemand. Le tambour a reçu en 1979 la Palme d'Or à Cannes et un Oscar à Hollywood. Entre 1992 et 1997 il dirige les studios Babelsberg. Il était à la Berlinale en 2014 avec Diplomatie.

Avec : Stellan Skarsgård (Max), Nina Hoss (Rebecca), Susanne Wolff (Clara), Niels Arestrup (Walter), Isi Laborde (Lindsey), Bronagh Gallagher (Rachel), Mathias Sanders (Mark McDonald), Malcolm Adams (Roderick)

Scénario : Colm Tóibín, Volker Schlöndorff
Caméra : Jérôme Alméras

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr