logo

Pro-Fil

Festival Berlin 2016

www.berlinale.de



Retour à la page du festival

Viceroy’s House

de Gurinder Chadha

Lily Travers, Hugh Bonneville, Gillian Anderson, Huma Qureshi, Manish Dayal © Kerry Monteen Photography

Il y a 70 ans, l'Inde britannique a été partagée entre le Pakistan musulman et l'Inde sécularisée à dominante hindou. Le film retrace l'histoire haut en couleurs (dans tous les sens du terme) de cette époque. Un film historique donc, déjà intéressant en soi pour jeter une lumière sur les dessous des négociations. Un film en costumes, mais d'un genre particulier: plus rond, plus coloré que les films que nous avons l'habitude de voir. Et pour cause: la réalisatrice n'est autre que la petite-fille d'une des refugiés de l'époque et elle nous plonge dans le maëlstroem des événements avec sa sensibilité de rescapée. Et si la petite touche happy end nous semble un peu trop téléphonée à nous autres blasés, elle nous rappelle qu'il n'y a pas de grande Histoire sans petites histoires.

Waltraud Verlaguet

Synopsis : Quand le règne colonial britannique en Inde se termine, Lord Mountbatten arrive avec sa femme et sa fille à la maison du vice-roi à Delhi. En tant que dernier vice-roi il est chargé de surveiller la transition vers l'indépendance. Mais très vite, des émeutes sanglantes éclatent entre hindous, musulmans et sihks qui affectent également les 500 employés du palais. Quand le pays est partagé, chacun doit choisir à quel pays il veut appartenir. L'amour entre le jeune hindou Jeet et Aalia, musulmane, risque de disparaître dans le tourbillon de l'histoire.

Compétition officielle

Manish Dayal, Huma Qureshi. Photo : Kerry Monteen © Bend It Films / Pathé

Gurinder Chadha est née au Kénia en 1960 de parents indiens. Elle grandit à Londres où elle travaille d'abord comme journaliste radio pour la BBC. Elle tourne ensuite des documentaires pour le British Film Institute, BBC et Channel Four qui reçoivent plusieurs prix. Son premier long métrage de fiction, Bhaji on the Beach, reçoit également plusieurs prix. Joue-la comme Beckham lui assure une renommée internationale. Pour ses mérites pour l'industrie du cinéma elle a reçu le Grand ordre du mérite de l'Empire britannique en 2006.

Avec : Hugh Bonneville (Lord Mountbatten), Gillian Anderson (Lady Mountbatten), Manish Dayal (Jeet), Huma Qureshi (Aalia), Om Puri (Noor), Michael Gambon (Ismay), Simon Callow (Radcliffe), Lily Travers (Pamela Mountbatten)

Caméra : Ben Smithard

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr