logo

Pro-Fil

Festival de Berlin 2018




Accueil
Rechercher


Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier

Parmi les festivals
Liens
Contact


Steven Soderbergh © Berlinale 2018


Réalisation : Steven Soderbergh
Scénario :  Jonathan Bernstein, James Greer
Caméra : Peter Andrews

Avec :
Claire Foy (Sawyer Valentini), Joshua Leonard (David Strine), Jay Pharoah (Nate), Juno Temple (Violet), Aimee Mullins (Ashley Brighterhouse), Amy Irving (Angela Valentini)

Steven Soderbergh
Né en 1963 à Atlanta. Il exerce plusieurs métiers dans le cinéma. Son court métrage Winston lui permet de financer son premier long, Sexe, mensonges et vidéo.

Filmographie :« (sélection)
1989 Sexe, mensonges et vidéo (Sex, lies, and videotape Sex), Palme d’Or à Cannes 
1991 Kafka 
1993 King of the Hill 
1997 Gray's Anatomy · 
1998 Out of Sight 
1999 The Limey 
2000 Erin Brockovich ·
2001 Ocean's Eleven 
2004 Ocean's Twelve · 
 2006 The Good German · 
2007Ocean's Thirteen 
2008 Che: Part 1 et 2 
2009 The Girlfriend Experience · 
2010 The Last Time I Saw Michael Gregg
2011 Contagion 
2012 Piégée (Haywire) · 
2013 Side Effects ·
Ma vie avec Liberace (Behind the Candelabra
2017 Logan Lucky 

Retour vers la page du festival

Tous les articles pour Berlin 2018


Unsane (Folle*)

De Steven Soderbergh, USA 2018, 98 min. Sélection internationale, Hors Compétition

Claire Foy © Fingerprint Releasing / Bleecker Street

Qu’est-ce qui se passe quand ceux qui sont censés vous aider, vous trahissent ? Quoi, quand personne ne vous croit ? Et quand les médicaments, fabriqués pour guérir, vous rendent malades ? Quand on ne sait plus ce qui est réel et ce qui est sorti de l’imagination ? Surtout quand cet imaginaire prend le dessus sous l’effet de drogues qu’on vous force d’ingurgiter.

On pense à Vol au-dessus d’un nid de coucou. Le glissement de la frontière entre réflexion et délire est bien mis en scène. Pendant un temps on ne sait pas si elle dit vrai ou si ce qu’elle dit relève du délire. Comme il est facile d’ailleurs de disqualifier comme délire les dires vrais qui dérangent.

La scène finale prouve que, même si tout semble rentrer dans l’ordre, la peur reste comme une cicatrice dans la vie.

Synopsis : Une jeune femme quitte sa ville natale pour chercher un nouveau job et fuir son passé. Enfermée par erreur dans un hôpital psychiatrique, elle doit affronter ses pires cauchemars. Mais est-ce réél ou le fruit de son imagination ?

Waltraud Verlaguet