logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"



Retour à la page du festival

CINEMED 2014

Our terrible country



http://www.cinemed.tm.fr

de Mohammad Ali Atassi (Liban/Syrie 2014)

YYassin Haj Saleh, célèbre dissident et intellectuel syrien, et un jeune photographe Ziad Homsi empruntent ensemble un itinéraire éprouvant et dangereux, qui les mène de la zone libérée de Douma/Damas à Raqqa, au nord de la Syrie.

Beaucoup de longueurs, et des moments où l’on sent une complaisance un peu voyeuriste envers l’écrivain syrien et son jeune accompagnateur. Etait-ce nécessaire pour que l’on comprenne la situation d’écartèlement dans laquelle ils se trouvent après avoir soutenu la révolution et souhaité rester en Syrie pour l’accompagner, l’arrivée de Daesh les contraignant à l’exil. Des scènes très frappantes au début dans une ville « libérée » mais complètement détruite…. La conclusion est en forme d’interrogation : peuvent-ils, en exil, avoir encore un regard véridique sur leur pays, et lui être encore utiles ?

Entretien avec le réalisateur

Difficultés de tournage car il a été impossible de tourner à Damas où Yassin était dans la clandestinité. Il a fallu se rendre à Douma, ville « libérée », mais en ruines. La rencontre avec Ziad a donné un nouveau tour au film qui a été centré alors autant sur Ziad que sur Yassin, et sur la perception par Ziad de Yassin. Et la mise en évidence que ce n’est pas la théorie qui arrivera à régler les problèmes.

Volonté de montrer la vie telle qu’elle est là-bas sans volonté démonstrative. Ainsi lorsqu’à Douma, on reproche à la compagne de Yassin de ne pas être voilée et lorsque, à Raqqa il y a une vive discussion entre Yassin et le marchand de pois chiche.

Maguy Chailley

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr