logo
Retour vers l'accueil

Retour vers la page
FID 2011 du site de Pro-Fil

Au fil du FID : Coups de coeurs profiliens

August

de Mieko Azuma – Allemagne, Japon – 2011- 1h24
Première mondiale. Compétition internationale


Une jeune femme allemande, venue à Hiroshima à la recherche de ses souvenirs d’enfance avec sa mère, découvre, avec l’aide d’un jeune guide, l’histoire de la ville dans les musées, les commémorations et les ruines, ainsi que la vie des habitants, agitée par leurs affaires, par les enfants, réglée à la vitesse des encombrements. Ses déambulations s’inspirent de celles de Delphine Seyrig dans Hiroshima mon amour (Alain Resnais – 1959), film qu’elle cite d’ailleurs dès son arrivée.

Est posée continuellement la question : Que se passe-t-il lorsque tous les témoins ont disparu ?

Comment transmettre la mémoire, outre celle des faits historiques, celle du vécu de chacun ?

De fréquents coups de téléphone à sa mère, restée en Allemagne et atteinte d’Alzeimer, la perturbent. Un lâcher de pigeons évoquera aussi son retour sur son enfance.

August, premier film de Mieko Azuma, est particulièrement réussi. Les difficultés de communication d’une étrangère sont très bien rendues, dans ses interviews des derniers témoins, par de longs champs contrechamps où on a tout le loisir d’étudier les expressions des visages.

Film sur la mémoire, traité avec beaucoup d’intelligence et de délicatesse.

Nicole Vercueil