logo
Retour vers l'accueil

Retour vers la page
FID 2011 du site de Pro-Fil

Au fil du FID : Coups de coeurs profiliens

La montagne

(Al Jabal) de Ghassan SALHAB (Liban/Qatar 2010, 1h24) avec Fadi Abi SAMRA


Le réalisateur insiste : le Liban est le lieu, pas le sujet, du film. Un homme part, geste mûrement préparé et dont il ne se laissera distraire par rien, pour un mois, a-t'il dit. Il brouille ses pistes avant d'aller s'enfermer, seul, dans un grand hôtel de montagne où le personnel a pour consigne de ne pas le déranger. Derrière ses volets clos jour et nuit, il… que fait-il? Il écrit quelques mots, lignes, pages peut-être; il dort, il ne dort pas… Se retirer du monde, faire retraite : quête de soi ou refus d'autrui ? Refuge ou prison? L'un va-t'il sans l'autre? Blanc et noir, il faut des deux pour qu'il y ait forme, vie - le film est noir et blanc, évidemment, imbibé de neige, de nuit et de froid. Un film qui ne dit pas, mais pose ses images et ses sons comme autant de tremplins pour notre raison ou notre fantaisie - ainsi de la grande cicatrice au dos de l'homme, ainsi de la cause inconnue de son départ, ainsi de la suite de cette histoire… Autre interrogation : le lieu peut-il ne pas être aussi le sujet du film ? Ces réacteurs d'avions qui passsent en rugissant au dessus de l'hôtel, sont-ils insignifiants ?

Jacques Vercueil