logo
Retour vers l'accueil

Retour vers la page
FID 2011 du site de Pro-Fil

Au fil du FID : Coups de coeurs profiliens

La mort en ce jardin (Muerte en el jardin)

de Luis BUNUEL (Mexique 1956, 1h44) avec Simone SIGNORET, Charles VANEL, Georges MARCHAL, Michel PICCOLI.


La mort en ce jardin en ouverture du FID, on pourrait être surpris : ce n'est pas un documentaire, ce n'est pas nouveau, et ce n'était même pas le film au programme ! Mais JPR, qui s'est expliqué plus tard sur les deux premiers étonnements, a aussi éclairci que Le règne de Naples (W. Schroeter) s'étant avéré indisponible, il avait pensé avec ce Bunuel minimiser les rancoeurs - bien vu, ce fut un grand plaisir. Sur une copie crachouillante et griffée qui faisait très authentique, on a donc retrouvé la belle Signoret, l'éternellement vieux Vanel, l'encore presque jeune Jourdan, et ce pauvre Piccoli à qui sa tonsure a valu (jusque récemment !) tant de rôles ecclésiastiques. Une première partie d'aventures picaresques, mouvement et truculence, dans le périmètre exigü de la bourgade où des réseaux concurrents de pouvoir et d'avidité s'entrecroisent ; une seconde partie de drame intimiste dans l'huis clos étouffant de l'immense et luxuriante jungle amazonienne… M. Lipkes, programmateur de la section mexicaine du FID, rappelait que "la matérialisation cinématographique du Mexique a été due à deux étrangers, l'espagnol Bunuel et le russe Eisenstein". La mondialisation n'a pas que des défauts!

Jacques Vercueil