logo
Retour vers l'accueil

Retour vers la page
FID 2011 du site de Pro-Fil

Au fil du FID : Coups de coeurs profiliens

La noche avanza

de Roberto GAVALDON (Mexique 1952, 1h25)
avec Pedro ARMENDARIZ (Marcos Arizmendi le pelotari), Anita BLANCH (Sara la vieille maîtresse), Rebecca ITURBIDE (Rebecca la jeune niaise), Eca MARTINO (la belle Lucrecia), José-Maria LINARES-RIVAS (Marcial)


Un très bon film noir, dont le terrain de jeux et de paris est celui de la pelote basque, spectaculaire à souhait. Autour du phénoménal Pedro Armendariz, montagne d'infatuation machiste et pour une fois - la seule de sa filmographie ! - dépourvu de moustaches, les vilains de tout poil se font autant de crocs-en-jambes qu'un panier de scolopendres. Parmi les trois dames attelées au char du surhomme, je comprend mal le rôle de Lucrecia, qui ne tue ni n'est tuée, mais elle se rachète par sa grande beauté. A signaler encore une galerie de voitures américaines à faire rêver un collectionneur.

Jacques Vercueil