logo
Retour vers l'accueil

Retour vers la page
FID 2011 du site de Pro-Fil

Au fil du FID : Coups de coeurs profiliens

Sip’ohi

de Sebastian Lingiardi (Argentine, 2011, 1h06)
Première internationale, Compétition internationale


A l’origine de ce film, une double volonté : celle du réalisateur de transmettre la culture orale wichi - son premier film Las pistas s’intéressait déjà à cette communauté indienne du nord-est argentin – et celle de Gustavo, le personnage principal, traducteur de tous les contes wichi.

Le film s’ouvre sur le thème du feu, images dans la pénombre de bâtons virevoltant au-dessus de brindilles jusqu’au rougeoiement des braises, et se termine sur celui de l’Esprit créateur du ciel et de la terre dont on ne peut montrer l’image (écran noir), mais dont les histoires transmises à travers les contes, souvent irrévérencieuses, rappellent les fables d’Esope.

Les images sont celles d’un village, de son fleuve, des occupations journalières de ses habitants. Gustavo explique ses intentions dans un discours un peu doctoral et naïf. Mais l’ensemble est attachant.

Nicole Vercueil