logo
Retour vers l'accueil

Retour vers la page
FID 2011 du site de Pro-Fil

Au fil du FID : Coups de coeurs profiliens

Thicker than paint thinner

de Babak Afrassiabi (Pays-Bas 2011, 0h29)
Première mondiale. Compétition internationale


En 1979, Hossein, un jeune iranien plus ou moins drogué et déséquilibré, a participé à l’incendie d’un cinéma où 400 personnes ont trouvé la mort. Le film, présenté ce jour-là, montrait un héro, Sayyed, ancien drogué lui aussi, qui sacrifiait sa vie pour une grande cause. C’était l’époque des émeutes qui ont précédé la révolution. Sous le nouveau régime, Hossein se dénonce aux autorités mais n’arrive pas à les intéresser.

Le cinéaste met en scène un acteur dans le rôle de Hossein, seul dans une pièce, regardant les images du film et racontant sa propre histoire et ses motivations en référence au personnage de Sayyed. Ce huis clos d’une demi-heure peut paraître sévère, mais donne un éclairage particulier sur les mobiles des jeunes personnalités fragiles se sentant des âmes de martyres.

Nicole Vercueil