logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS


Sur le Web


Festival du Film de Locarno 7-18 août 2013

Feuchtgebiete de David Wnendt

Allemagne · 2013 ·, durée: 109', langue originale: allemand. Sélection Officielle

Synopsis: Helen est une adolescente non-conformiste qui entretient une relation conflictuelle avec ses parents. Passant la plupart de son temps à traîner avec son amie Corinna, avec qui elle transgresse un tabou social après l’autre, elle utilise le sexe comme un mode de rébellion et casse la morale bourgeoise conventionnelle. Après un accident de rasage intime, Helen se retrouve à l’hôpital où il ne lui faut pas longtemps pour faire des vagues. Mais elle y rencontre Robin, un infirmier dont elle va tomber follement amoureuse…

Sur un ton humoristique, entre récit, souvenirs, imaginaire et une histoire d'opération d'hémorroïdes, le réalisateur utilise la provocation sexo-scatologique pour mettre en image le mal-être d'une jeune fille en révolte contre l'ordre du monde - celui de ses parents1. Hygiène et religion servent également de repoussoir, ce qui crée un lien intéressant entre les deux.
Propreté et dévotion comme perversions obsessionnelles et ridicules similaires traduisent une filiation qui vient de loin. En effet, la recherche d’abjection était une des voies de la mystique médiévale pour atteindre le salut, évoquée encore dans Thérèse d’Alain Cavalier.
Le salut recherché ici est celui de la réconciliation des parents pour laquelle Helen est prête à tout endurer.
La révélation in fine du traumatisme originel permet une guérison physique et psychique – amour et réconciliation – qui, du coup, prend valeur de salut. 'Salut' vient bien de salus, la santé.

Waltraud Verlaguet

1 Il y a, dans l’abjection, une de ces violentes et obscures révoltes de l’être contre ce qui le menace et qui lui paraît venir d’un dehors ou d’un dedans exorbitant, jeté à côté du possible, du tolérable, du pensable. (Julia Kristéva, Pouvoirs de l’horreur, Editions du Seuil, Paris, 1980).


David Wnendt, Festival del film Locarno © 2013


Né en Allemagne en 1977, David Wnendt fait d’abord des études de gestion d’entreprise et de journalisme avant d’en venir à la réalisation à la Hochschule für Film und Fernsehen Konrad Wolf de Potsdam-Babelsberg. En 2006, il a réalisé le court métrage California Dreams, puis le moyen métrage Kleine Lichter (2008) et son film de fin d’études, Guerrière (2011), qui a remporté trois Deutscher Filmpreis. Feuchtgebiete est son deuxième long métrage.

Fiche technique

Réalisation : David Wnendt
Interprètes : Carla Juri, Christoph Letkowski, Meret Becker, Axel Milberg, Marlen Kruse, Peri Baumeister
Photographie : Jakub Bejnarowicz
Musique : Enis Rotthoff
Costumes : Elke von Sivers
Décors : Jenny Roesler
Scénario : Claus Falkenberg, David Wnendt
Son : Paul Rischer
Montage : Andreas Wodraschke
Production : Rommel Film
Co-production : ZDF/Das Kleine Fernsehspiel
Droits mondiaux : he Match Factory

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 secretariat@pro-fil-online.fr

Contact