logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

Sur le Web


Festival du Film de Locarno 7-18 août 2013

Real de Kiyoshi Kurosawa

Japon · 2013 ·, durée: 127', langue originale: japonais. Sélection Officielle

Synopsis: Depuis une année, Atsumi, qui a tenté de se suicider, se trouve dans le coma. A l’aide du «sensing», un nouveau traitement neurochirurgical permettant de communiquer avec les patients comateux, son ami Koichi va tenter de découvrir les raisons de son geste et de la réveiller. Malgré son appréhension, il entre dans le subconscient d’Atsumi qu’il découvre en train de dessiner des mangas à son bureau. S’apercevant de sa présence, la jeune femme lui demande de retrouver un dessin dont elle lui avait fait cadeau à l’école primaire et qui lui permettrait de reprendre confiance en ses talents de dessinatrice. Étonné, Koichi tente de lui expliquer qu’elle a essayé de se tuer et qu’elle se trouve dans le coma depuis un an, mais malgré son insistance à vouloir des réponses sur les raisons de sa tentative de suicide, Atsumi ne fait que lui répéter qu’elle a besoin de ce dessin.

Dans un délicieux va-et-vient entre réalité physique et réalité psychique – laquelle est la vraie d’ailleurs ? -, le réalisateur met en scène la quête d’un jeune homme, celle de comprendre les raisons de son mal-être. A travers le procédé du « contact », qui relève de la science-fiction, Kiyoshi Kurosawa nous amène dans les dédales de l’entre-deux, avec tours de passe-passe, confusion et revirements inattendus entre ce qui est réel et ce qui relève de l’imaginaire, ce dernier étant nourri par les souvenirs d’enfance et notre façon de les intégrer dans notre vie d’adulte. La solution du problème réside dans le fait d’affronter ses fautes d’antan. Elle doit sa réalisation à un amour qui va jusqu’au bout – c’est tout à fait charmant.

Waltraud Verlaguet


Kiyoshi Kurosawa, © Festival del film Locarno 2013


Né en 1955 dans la Préfecture de Hyōgo au Japon, Kiyoshi Kurosawa a commencé par faire des films en Super 8 durant ses études à la Rikkyō University. En 1992 il a été invité à présenter son scénario, Charisma, au Sundance Institute Screenwriters Lab. En 1998, son thriller Kyua (Cure, 1997) a été programmé à l’International Film Festival Rotterdam. Il a ensuite signé plusieurs autres thrillers et films d’horreur dont Charisma (1999), Séance (2000), Prix FIPRESCI de la section Un Certain Regard à Cannes, et Kaïro (2001). Jellyfish a été sélectionné en compétition officielle à Cannes en 2003, où Tôkyô Sonata (2008) a reçu le Prix du jury de la section Un Certain Regard. Sa série télévisée Shokuzai (Penance) a été programmée à la Mostra internazionale d’arte cinematografica de Venise et au Toronto International Film Festival en 2012.

Fiche technique

Réalisation : Kiyoshi Kurosawa
Interprètes : Takeru Satoh, Haruka Ayase
Photographie : Akiko Ashizawa
Musique : Kei Haneoka
Scénario : Hiromi Kurosawa, Sachiko Tanaka
Production : Twins Japan Inc.
Droits mondiaux : TBS - Tokyo Broadcasting System

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr