logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

Sur le Web


Festival du Film de Locarno 7-18 août 2013

Watermarks – Three Letters from China de Luc Schaedler

Suisse · 2013, durée: 80', langue originale: chinois. Sélection Semaine de la critique. Documentaire

Synopsis: Tourné à trois endroits différents en Chine – le Jiuxiancun, faussement idyllique, dans le Sud pluvieux, l’apocalyptique site minier de Wusutu dans le Nord aride et la mégapole de Chongqing sur le fleuve Yangtze – Watermaks - Three Letters from China relate les difficultés auxquelles sont confrontés les habitants de la Chine contemporaine. Les protagonistes livrent d’émouvants témoignages d’un passé non résolu et d’un présent incertain ainsi que leur vision circonspecte de l’avenir.

Les trois cadres du tournage sont choisis parmi les 'petits' de la société.

Le premier tiers relate les choix existentiels difficiles d'un pauvre paysan et de son fils, parti en ville gagner de l'argent, à la demande de son épouse qui ne se voit pas vivre dans ce pays aride où la moisson est dure et l'eau rare. Le bilan de cet épisode est le souhait d'une vie normale, en paix, et la sécurité pour la famille. Sauf que la vie dont rêve la jeune femme est polluée par la poussière de charbon qui s'immisce partout.

Le deuxième tiers joue au contraire dans un paysage riche en eau, mais où la révolution culturelle a laissé des blessures profondes. Les livres précieux du passé ont été brûlés. Seul subsiste ce que la mémoire des quelques anciens a enregistré. La phrase clé est ici : sans pardon, pas d'avenir.

Le troisième tiers met en parallèle l'histoire d'une fille, abandonnée bébé dans un arbre et recueillie par une famille de pécheurs, qui rêve d'être un garçon, et d'un activiste écologiste. Difficile ici d'en tirer une maxime, si ce n'est une quête identitaire douloureuse, tant au niveau personnel que national.

Des témoignages bouleversants.

Waltraud Verlaguet

1 Il y a, dans l’abjection, une de ces violentes et obscures révoltes de l’être contre ce qui le menace et qui lui paraît venir d’un dehors ou d’un dedans exorbitant, jeté à côté du possible, du tolérable, du pensable. (Julia Kristéva, Pouvoirs de l’horreur, Editions du Seuil, Paris, 1980).


Luc Schaedler, © Festival del film Locarno 2013


Né à Zurich en 1963, Luc Schaedler a fait des études d’anthropologie et de cinéma. Il a produit et réalisé plusieurs films, parmi lesquels Made in Hong Kong (1997) et Angry Monk: Reflections on Tibet (2005), sélectionné au Sundance Film Festival.

Fiche technique

Réalisation : Luc Schaedler
Photographie : Luc Schaedler
Son : Markus Schiesser
Montage : Martin Witz
Dialogues : Markus Schiesser
Production : Go Between Films
Co-production : Schweizer Radio und Fernsehen SRG SSR
Droits mondiaux : Wide Management

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr