logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Locarno 2014 au jour le jour

Sagesse ?



http://www.pardolive.ch

La sapienza, France, Italie 2014

© Festival de Locarno 2014

Le jeu est théâtral. Les dialogues aussi. Cela pourrait créer cette distance critique que Brecht évoque sous le terme de «Verfremdungseffekt ». Dommage, ce n'est pas le cas. La raison en est l'ambiance ‘New age' version charme italien qui veut nous vendre une ‘sagesse', évoquée dans le titre, qui réconcilierait l'homme avec l'espace dans lequel il vit, médiatisé par des architectes grands-maîtres de la lumière, métaphore d'une ‘présence', avatar de toutes les divinités possibles.

Le jeu de chassé-croisé entre les personnages - le couple plus âgé, soudé dans un silence partagé suite à la perte d'un enfant ; les jeunes, théoriquement frère et sœur, mais sans doute plus que cela, soudés par un mal étrange qui affecte la jeune fille ; les personnages historiques de Francesco Borromini et Gian Lorenzo Bernini - n'est pas dénué d'intérêt, mais les sous-entendus sont trop appuyés, trop lourds. Les images, souvent sublimes, soulignées par des chants sacrés aériens, n'arrivent pas à racheter la confusion entre architecte et grand-architecte. «Vous serez comme des dieux»disait le serpent…

Synyposis : À 50 ans, l'architecte d'origine suisse Alexandre Schmidt a derrière lui une carrière brillante, mais commence à avoir des doutes sur le sens de son travail. De son côté, son épouse Aliénor partage les mêmes inquiétudes quant à son métier de spécialiste du comportement dans les milieux défavorisés. Pourtant, un mur de silence sépare les deux époux. Désireux depuis toujours d'écrire un texte sur l'architecte baroque Francesco Borromini, Alexandre décide de partir pour un voyage au Tessin puis à Rome et Aliénor choisit de l'accompagner. À Stresa où ils doivent passer quelques jours, le couple rencontre deux adolescents, un frère et une sœur. Lui est sur le point de commencer des études d'architecture alors que la jeune fille souffre d'une étrange maladie nerveuse. Aliénor décide de rester pour veiller sur la jeune fille et d'offrir un voyage d'études au jeune homme, qu'Alexandre se voit obligé d'emmener avec lui à Rome.

Waltraud Verlaguet

© Festival de Locarno 2014


Réalisation : Eugène Green
Interprètes : Fabrizio Rongione, Christelle Prot Landman, Ludovico Succio, Arianna Nastro
Photographie : Raphael O'Byrne
Costumes : Agnès Noden
Décors : Giorgio Barullo
Scénario : Eugène Green
Son : Mirko Guerra, Sonia Portoghese
Montage : Valérie Loiseleux

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr