logo

Pro-Fil

Festival de Locarno 2017



Chien

Sélection Piazza Grande

© Festival Locarno 2017

Ce chien-ci est chien battu, chien fidèle, vie de chien ; non chien qui mord, chien de combat, ni même course de chien.

Vanessa Paradis en méchante, c'est inhabituel, mais elle est parfaite de froideur envers son mari, et les signes de tendresse qu'elle accorde au chien qu'il est devenu à la fin du film, ce n'est même pas de la vraie tendresse, plutôt un signe de dédain qui fait passer la plus cruelle des dominations pour de la magnanimité - comme on jette un os au chien quand on a mangé toute la viande.

L'étude de caractère du mari est intéressante : il ne veut rien qu'un peu de tendresse, il ne se révolte pas, à aucun moment, il accepte tout, de tout le monde, il endure tout, même quand il perd sa femme, son logement et son travail.

Lors de la conférence de presse, le réalisateur explique que le véritable bonheur semble pour lui se situer dans cette totale abnégation de soi, alors que dans nos vies nous sommes enchaînés par nos biens et notre course vers plus et toujours plus de biens, de succès, de pouvoir.

Une comédie seulement en apparence, plutôt une fable aigre-douce.

 

Waltraud Verlaguet

Chien de Samuel Benchetrit, France, Belgique 2017

avec : Vincent Macaigne, Vanessa Paradis, Bouli Lanners

Retour vers Locarno 2017
Tous les articles pour Locarno 2017

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr