logo

Pro-Fil

Festival de Locarno 2017



Le Fort des fous

Sélection Cinéastes du présent

© Festival Locarno 2017

Le film est constitué de trois parties liées entre elles seulement par le concept intellectuel sous-jacent.

La première met en scène des archives des premières expéditions coloniales françaises, avec des voix volontairement déformées si bien qu'on ne comprend qu'en lisant les sous-titres : discours colonial classique, louant la mission civilisatrice des soldats - habilement mis en parallèle avec un extrait du discours de Nicolas Sarkozy à Dakkar sur l'homme africain qui ne serait pas encore entré dans l'histoire.

La deuxième partie montre des saynètes métaphoriques assez théâtrales mimant une utopie égalitaire dans le désert.

La troisième partie interroge un jeune anarchiste kurde/grec. Le discours dénonce l'injustice et plaide pour une solidarité et une égalité à obtenir par la lutte armée et des actes de sacrifice de soi.

Le film fait partie du projet Documenta 14 et entend dénoncer l'impérialisme comme racine de toutes les oppressions actuelles et source de tous les maux du monde. Mais, malgré quelques belles images, pour moi ce n'est pas un film mais une thèse - on se croirait dans les années 1970, mais ici sur fond de Daech - thèse où les images sont captives d'une argumentation qui ne souffre pas de contradiction.

Waltraud Verlaguet

Le Fort des fous de Narimane Mari, France, Qatar, Grèce, Allemagne, Algérie 2017

avec : Michel Haas, Rachid Haddad, Thekla Gounaridi, Antoine Morin

Retour vers Locarno 2017
Tous les articles pour Locarno 2017

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr