logo

Pro-Fil

Festival de Locarno 2017



Señorita María, la falda de la montaña (Miss Maria, dans la jupe de la montagne*)

Semaine de la Critique

© Festival Locarno 2017

Maria est un homme qui se sent femme. Cela arrive, mais son histoire est infiniment plus riche que cela. Car cela se passe en Colombie, dans un village reculé, ultra-catholique.

La falda, c'est la jupe, mais aussi le flan de la montagne. Maria déteste les pantalons et adore ses jupes. Il/elle vit dans une cabane rudimentaire en flan de montagne. Dans les jupes de la montagne, pourrait-on dire.

Fruit d'une union incestueuse, élevé par sa grand-mère qui l'habillait en fille et le cachait du monde, en proie à des crises d'épilepsies, Maria est, côté homme, grand et fort au visage ingrat, bon travailleur, mais a gardé l'âme et l'esprit d'une petite fille. Il/elle a appris son histoire, que sa mère est en fait sa grand-mère, elle en veut à son père, mais évite de dire des gros mots ; elle se sent seule car tous la rejettent - mais elle est heureuse avec une vache, et elle est remplie d'une foi profonde que Dieu l'aime et que devant lui, tous les êtres humains sont beaux tels qu'ils sont.

Une témoignage très touchant.

Waltraud Verlaguet

Señorita María, la falda de la montaña de Rubén Mendoza, Colombie 2017

Retour vers Locarno 2017
Tous les articles pour Locarno 2017

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr