logo   

Retour vers l'accueil

Festival du Film de Locarno 2012

Berberian Sound Studio

de Peter Strickland, Sélection officielle
Festival de Locarno 2012

www.pardo.ch
Pour revenir à la fenêtre précédente, il suffit de fermer celle-ci.


Voyage fascinant dans le monde du son. Cet artiste des effets sonores, aussi naïf que british, habitué à inventer des bruitages pour des films d'enfant, aimant sa maman et ses poussins, se retrouve, on ne sait pas trop pourquoi, dans l'univers aussi machiste que manipulateur d'une production italienne pour diriger le son d'un film d'horreur - ce qu'il n'avait pas compris au départ. La descente dans l'horreur - qu'on ne voit pas à l'écran - le déstabilise. Même si l'histoire est un peu courte, la transcription visuelle de cet univers sonore entièrement factice est un exploit et apprend au passage beaucoup de choses au spectateur sur la façon dont ses émotions sont manipulées. Waltraud Verlaguet

Berberian Sound Studio

Toby Jones dans : Berberian Sound Studio
Festival del film Locarno © 2012

Synopsis :

Gilderoy, un ingénieur du son de Dorking (Angleterre) un peu naïf, perd peu à peu le contact avec la réalité quand il accepte de travailler pour un film d'horreur italien des années 1970. Tandis que les actrices doublent un cri déchirant après l'autre et que couteaux et machettes s'acharnent à massacrer d'innocents légumes pour l'enregistrement des effets sonores, il est confronté à ses propres démons pour garder la tête hors de l'eau dans un milieu régi par l'exploitation, à l'écran comme dans la vie.