logo   

Retour vers l'accueil

Festival du Film de Locarno 2012

Die Wiesenberger

de Martin Schilt et Bernard Weber, Sélection Appellations Suisse
Festival de Locarno 2012

www.pardo.ch
Pour revenir à la fenêtre précédente, il suffit de fermer celle-ci.


Les réalisateurs avaient choisi ce groupe de chanteurs du yodel traditionnel avant l'arrivé du grand succès. La chorale s'était déjà distinguée en adaptant une chanson connue de la scène pop au yodel. C'est ce décalage entre attachement aux traditions et ouverture au monde actuel qui avait interpelé les réalisateurs, peu enclins à faire un film "de terroir" (Heimatfilm) dans la ligne de toute une tradition.

Les scènes de chants alternent avec les travaux que ces hommes robustes effectuent à la ferme, attraper un cochon, couper l'herbe à la faux sur des terrains à pic, sortir le fumier...

Quand le groupe gagne le concours de chant de la Suisse, que ses membres passent à la télé et sont sollicités partout, ils se posent des questions. Dans quelle mesure ce nouvel engagement correspond-il encore à leur idéal ? Quand vient une invitation pour représenter la Suisse à l'exposition de Shanghai, de longues discussions s'engagent. Saisir la chance unique de voir autre chose ou rester à la ferme pour assurer la fenaison qui tombe juste à ce moment-là ? Lors d'une réunion, où tout se décide de façon démocratique, l'un d'eux soutient alors, que d'avoir gagné ce concours était la pire erreur. Finalement, une partie de la chorale va partir, l'autre reste.

Il est vrai que, autant quand ils chantent ensemble dans l'église ou seul sur la montagne, ils sont bouleversants, autant sur scène, avec des chansons pop, ils sont - à mon goût - d'un kitsch difficilement supportable. Par contre, quand la partie du groupe qui est finalement allée à Shanghai, rencontre dans un parc de façon fortuite un groupe de chanteurs chinois et qu'ils se mettent à improviser ensemble, c'est à nouveau très émouvant. L'authenticité ne s'exporte pas, mais l'ouverture à d'autres permet des rencontres imprévues.

On aurait aimé entendre l'avis de leurs femmes. Waltraud Verlaguet

Die Wiesenberger

Die Wiesenberger
Festival del film Locarno © 2012

Synopsis :

Durant 20 ans, les Wiesenberger se sont livrés aux mêmes rituels. Ceux qu'on appelle les "montagnards chantants" répétaient une fois par semaine à la chapelle et poussaient la chansonnette dans les mariages et aux anniversaires. Entre-temps, leur vie a été complètement chamboulée: leurs CDs ont envahi les hit-parades et ils croulent sous les propositions de concert. Le show business les happe. Et voici qu'on leur demande même de se produire à Shanghai, offre alléchante qui met cependant la cohésion de leur groupe à rude épreuve.