logo   

Retour vers l'accueil

Festival du Film de Locarno 2012

Mother's Day

de Bin Chuen Choi, Sélection Semaine de la critique
Festival de Locarno 2012

www.pardo.ch
Pour revenir à la fenêtre précédente, il suffit de fermer celle-ci.


La construction de cette quête de la mère est très originale et pleine d'humour. Cet humour est la distance que le réalisateur met entre lui et la douleur qu'il ne cache pas devant ce rejet qu'il ne comprend pas. Tous l'avaient prévenu de cet échec possible, voire probable. Mais il fallait qu'il aille jusqu'au bout.

L'amour pour sa fille, le soutien de sa compagne, et sans doute aussi son engagement professionnel lui permettent de surmonter son chagrin.

Des dessins animés très astucieux illustrent les émotions et interrogations du jeune homme.

Un très beau film sur le besoin de rechercher ses origines, comme sur l'impasse vers laquelle celui-ci peut mener. Waltraud Verlaguet

Mother's Day

Mother's Day
Festival del film Locarno © 2012

Synopsis :

« Le film retrace mes recherches pour retrouver ma mère, qui m'a abandonné très tôt. A onze ans, j'ai appris par hasard qu'elle n'est autre que Yeh Su Nee, l'une des plus fameuses écrivaines chinoises de Hong kong. Ce que je sais d'elle, je l'ai appris par internet. Elle a écrit plus de 300 romans, qui sont très populaires dans tout le monde chinois. Sa biographie officielle ne dit pas qu'elle a eu un fils d'un premier mariage. Il y a sept ans, je suis devenu père. Cette expérience m'a aidé à dépasser mes conflits intérieurs, j'ai ainsi pu tenter de retrouver ma mère. Mais cette personnalité célèbre, qui vit maintenant au Canada avec sa nouvelle famille, veut-elle seulement entrer en contact avec moi? » (Bin Chuen Choi)