logo   

Retour vers l'accueil

Festival du Film de Locarno 2012

Nachtlärm (bruit nocturne*)

*(trad. Pro-Fil)

de Christoph Schaub, Sélection Piazza grande

Festival de Locarno 2012

www.pardo.ch
Pour revenir à la fenêtre précédente, il suffit de fermer celle-ci.


Une course poursuite à triple détente, sans même l'intervention de la police, avec plusieurs rebondissements inattendus et souvent drôles (le gangster qui a la diarrhée, le-petit-délinquant-gros-dur qui sait langer un bébé...).

Tout finit bien pour tout le monde - sauf, il faut l'espérer, pour le braqueur, mais ça le film ne le dit pas.

Qu'il faille parfois passer par des sensations fortes, où l'on craint de tout perdre, pout prendre la mesure des vraies valeurs de sa vie, voilà ce qui est joliment raconté. Efficace dans son genre. Waltraud Verlaguet

Nachtlärm

Alexandra Maria Lara et Sebastian Blomberg dans Nachtlärm
Festival del film Locarno © 2012

Synopsis :

La vie de Marco et Livia pourrait être fabuleuse: ils sont jeunes, beaux et parents du petit Tim. Agé de neuf mois, celui-ci met chaque nuit leurs nerfs à rude épreuve avec ses pleurs. Il était pourtant censé reconsolider leur relation. Au lieu de dormir ou de faire l'amour, ses parents doivent nuit après nuit quitter leur lit pour prendre leur Golf, dont le moteur émet l'unique bruit capable de calmer Tim. Une nuit, l'incroyable se produit: un délinquant charmeur et son rencard volent la voiture, et le bébé avec. Commence alors une folle course-poursuite, faite de cris, de freinages et de demi-tours. Peut-être le jour qui se lève constituera-t-il effectivement un tournant dans la vie de Livia, Marco et Tim?