logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact
Rechercher

63ème festival international du court-métrage d'Oberhausen

11-16 mai 2017

www.kurzfilmtage.de

Le jury œcuménique, nommé par INTERFILM et SIGNIS, décerne son prix doté de 1500 euros par l'église protestante et l'office catholique du cinéma en Allemagne, à un film de la compétition internationale (ainsi qu'éventuellement une mention spéciale). En outre, il recommande aux distributeurs des Eglises (Katholisches Filmwerk (KFW) et Matthias-Film) un film du programme pour enfants et adolescents.

Le Prix de la Sélection internationale est décerné au film

Seeds

© Festival Oberhausen 2017

réalisé par Philippa Ndisi-Hermann (Kenya, 2017)

L’eau donne et reçoit, elle entoure et libère. La vie et l’amour, souvenir du passé et avenir se reflètent dans ce principe originel. La tortue sort de la mer pour porter ses œufs sur la terre ferme, puis retourne dans la mer. Les œufs sont ensemble et malgré tout chacun est seul. « Chaque œuf est une sphère, chaque sphère un monde, chaque monde un univers. » « Nous vivons ensemble » dit le père, « nous vivons seuls » dit la mère.

Cette œuvre magnifique nous parle du tout petit qui contient la semence et la force originelle du grand Tout, de l’amour de la mère et du père. Un poème, poétique, tendre et métaphorique, tissé de mots entre mère et enfant et d’images de la mer, de la terre et du sable, un bijou artistique qui fascine par le dialogue des voix entre elles et celui entre mots et images. Confronté à ces photos, le spectateur est amené à marquer un arrêt et à ressentir la paix du principe originel, les plans-séquences l’entourent, évoluant dans les bancs de poissons et la proximité de la famille. Le monde est tellement plus que de la matière, l’amour tellement plus qu’un certain nombre de jours passés ensemble. La création, c’est l’unité de la vie.

Une Mention spéciale est attribuée au film de la Sélection internationale

The Separate System

© Festival Oberhausen 2017

réalisé par Katie Davies (Royaume-Uni, 2017)

Il faut faire son devoir, remplir ses obligations, assumer le système de service militaire, vie quotidienne, professionnelle et familiale. Les soldats prennent des responsabilités pour d’autres ; mais s’ils échouent dans le champ relationnel, ils se retrouvent seuls. D’anciens soldats convaincus de crimes sont condamnés et mis en prison. Ils savent pour quoi, mais pas pourquoi. Leur condamnation remplit le vide laissé par la fuite de la société dans l’incompréhension, en se séparant de ces hommes.

Le film donne une voix à ces soldats, il raconte son histoire dans des tons rudes et des photographies précises. Les notes manuscrites qui servent de césures rendent la peine des prisonniers plus dense et adressent leurs plaidoyers de colère et de solitude à nous, la société.

Le sens est vide, c’est ce qui apparaît clairement à la fin de cette œuvre imposante et emblématique. Le club du FC Liverpool sert d’élément de liaison, mais du coup son hymne bien connue « You’ll never walk alone » rend d’autant plus problématique la situation de ces ex-soldats. Leur vie est enfermée dans un étroit espace séparée de la société. L’espace de la culpabilité s’élargit. Il questionne la relation entre violence et société et ce qui constitue l’Humanité, son fond et son identité.

Une Recommendation a été attribuée au film dans la catégorie jeunesse 

Gos leat don? (Où es-tu ?*)

© Festival Oberhausen 2017

réalisé par Egil Pedersen (Norvège, 2017)

Ce film trouve sa réalité sans grandes paroles en combinant des images et de la musique, se situant entre court métrage et clip vidéo. La bande son remarquable interagit avec le récit, tantôt poussant vers l’avant, tantôt suivant les images et l’histoire pour dépasser la réalité. L’esthétique et l’énergie de ce court posent des questions qui dépassent les frontières entre générations et se distinguent de ce fait aussi bien dans la compétition des films pour la jeunesse que dans l’internationale. Le film appelle à être assez radical pour créer une meilleure base : à partir de ce que contiennent les vieilles cultures, comme celle de Sami dont le film est originaire, et  de ce qui se trouve au-delà de notre emprise limitée – pour retrouver, au-delà de l’esthétique-mystique, la vraie spiritualité.



Voir la page du festival sur le site d'Interfilm



Articles en ligne pour Oberhausen 2017




    Le jury oecuménique © Kurzfilmtage/Daniel Gasenzer


    Membres du jury œcuménique 2017
    • Président(e): Simone Liedtke (Allemagne)
    • Tom Alesch ( Luxembourg)
    • Alexander Bothe (Allemagne)
    • Roland Kauffmann (France)
    Archive

    Mentions légales

    Vie privée

    Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

    Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr