logo

Pro-Fil

Festival de Sarrebruck 2018




Accueil
Rechercher


Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier

Parmi les festivals
Liens
Contact


Lucia Chiarla © Kess Film

Retour vers la page du festival

Tous les articles pour Sarrebruck 2018


Reise nach Jerusalem

de Lucia Chiarla, Allemagne 2018

© Kess Film

Un très bon film qui traite également, comme Landrauschen, un problème sérieux avec humour. Ici il s’agit de la précarité après la perte de son travail. A part peut-être un petit peu trop de longueur au milieu, le rythme est enlevé et parfaitement maîtrisé alors qu’il s’agit de montrer l’enfermement d’Alice dans une situation sans issue. Elle lutte désespérément à maintenir sa dignité en faisant croire à tout le monde que tout va bien et qu’elle travaille en free lance. Admettre sa situation conduirait inévitablement à recueillir des bons conseils qui l’humilieraient encore davantage. Une dent cassée (qui la fait échouer lors d’un dernier entretien d’embauche) symbolise bien son handicap : dans notre société, seuls des gens aux dents longues peuvent réussir.

La fin est presque joyeuse alors qu’Alice n’a toujours pas de travail, mais elle a gagné au jeu des chaises musicales (en allemand Reise nach Jerusalem, voyage à Jérusalem), autrement dit, elle a trouvé sa place, et c’est portant la couronne de la gagnante qu’elle part dans le camping car de ses parents, on ne sait où.

Synopsis : Alice est sans travail, elle ne supporte plus les humiliations quotidiennes et arrête le programme du centre pour l’emploi. Elle essaie de se maintenir la tête hors l’eau à l’aide de bons d’essence qu’elle obtient contre sa participation à différents instituts de sondage, et ainsi de reprendre en main le fil de sa vie.

Waltraud Verlaguet